كلمة السيد أحمد الجربا رئيس الائتلاف الوطني بنهاية الجولة الأولى من المفاوضات من جينيف

Article  •  Publié sur Souria Houria le 1 février 2014

Publiée le 31 janv. 2014

Les trompettes du régime ne vont pas tarder à nous souffler une fois de plusdes mensonges tissés par les fantasmes des machines de désinformationssur les négociations, ils essayeront de baisser un rideau de fumé sur ce quis’est passé réellement à la Conférence de Genève 2. Vous allez entendre le régime répétait, comme d’habitude, qu’il a gagné une autre bataille dans ses combats fantômes….

Vous n’allez l’entendre dire la vérité, que le fait de l’emmener à la table de négociation n’est que le début de la fin. C’est une bataille politique, que nous avons mené pendant les sept jours, ce qui était pour nous plusqu’infini, durant lesquels nous étions face-à-face devant des représentantsdu régime qui pratique la consommation de temps, se nourrissant sur ​​lestables du sang. L’opération n’était pas si facile. Je vous parle au nom de chacun d’entre nous, nous étions comme si on s’abreuver du poison, cependant, le criminel continue de tuer nos femmes, nos enfants, nos jeuneset nos âgées. Nous avons traversé le tunnel noir, avec des pas constants,vers le but dont nous étions déterminés à accomplir, et nous l’avions réalisé et, heureusement, Al-Assad et son régime ont été dévoilés, et nous avons obtenu le soutien international que nous voulions. Le jour où nous avionspris la décision historique de participer à Genève 2, nous avions pu dépasser des difficultés, non moins celles des préoccupations des révolutionnaires sur le terrain. Ce jour-là Al-Assad prévoyait que nous allons arriver pieds nus etdénudés pour nous donner son coup dès le premier tour sans progresser,mais nous, nous n’étions pas naïfs ni irresponsables pour avoir l’illusion quele régime de l’arme chimique allait remettre sur la table de négociation une prime aux syriens, nous voulions de ce tour le dénudé avec son régime devant les organisateurs de  Genève 2, et c’est ce qui est arrivé, ce qu’il ne s’attendait pas ce prisonnier dans le Palais du Peuple. Notre consolation c’est que ce régime qui nous a étouffé plus de 50 ans, est arrivé à Genève pourcreuser sa tombe avec ses propres mains, il était emmené à sa mort, enattendant, il n’a pas compris que chaque balle et chaque fragment d’obus qui pénètrent dans les corps de nos enfants étaient un clou supplémentaireajouté sur le cercueil fabriqué à Genève 2

– A  Genève une nouvelle République de la Syrie se génère, même si nous ne signons pas d’accord .

– Vous avez vu comment le régime avait temporiser l’ouverture d’un passage sécurisé pour l’entrée des aides dans les vieux quartiers de Homs .

– Al-Assad avait importé le terrorisme de l’étranger et s’est fait aider par desmilices sectaires libanaises et irakiennes

– Face à nous, des représentants du régime, câblés par l’arme chimique et par les corps des martyrs, qui donne, en même temps, des conférences dechasteté.

– Le régime a utilisé les civils comme carte de négociation à Genève, et noussavons tous comment le régime avait transformé ce beau pays en un enfer etdes massacres.

-Il n’a laissé aucune région en Syrie sans la transformer en un projet d’enterrement mobile.

– Le régime est l’otage des Mollahs iraniens afin de rester une épéesuspendue sur les têtes des syriens.

– Nous ne pouvons pas parler d’un engagement sérieux du régime d’Al-Assad, et malgré cela, nous renouvelons notre engagement à revenir àGenève

– Le système est responsable du déplacement des chrétiens et ose invoquerla protection des minorités

– Le monde est devenu, aujourd’hui, plus convaincu de l’éligibilité de notrerévolution après avoir emprunté la voie politique et embarrassé le régime

– Les peuple veut renverser Al-Assad et le peuple syrien est Un.

Traduit par Nayla pour Souria Houria

العملية لم تكن سهلة علينا و كنا كمن يتجرع السم حققنا ما اردناه في جنيف 2 و عرينا نظام الاسد
أعلنا منذ اليوم الأول أننا مع جنيف 1 الذي وافقت عليه روسيا أيضا ممثلوا الاسد لم يتحدثوا في المفاوضات عن اي التزام جدي الأسد هو الأسير في قصر الشعب. و قد حفر قبره بيده
في جنيف 2 تولد جمهورية سورية جديدة حتى و إن لم نوقع على اتفاقا بعد
رأيتم كيف ماطل النظام بفتح ممر امن لدخول للمساعدات الى حمص القديمة
الأسد استورد الإرهاب من الخارج واستعان بميليشيات طائفية لبنانية وعراقية
امامنا ممثلون لنظام مجبول بالكيميائي وبجثث الشهداء ويحاضر بالعفة في الوقت ذاته
النظام استخدم المدنيين ورقة تفاوض في جنيف كلنا يعلم كيف حول النظام هذا البلد الى جحيم و مجازر
النظام لم يترك منطقة في سوريا و الا و حولها الى مشروع جنازة متنقلة
النظام رهينة ملالي إيران من أجل أن يبقى سيفا مسلطا على رأس السوريين
لا يمكن الحديث عن التزام جدي من نظام الأسد و مع هذا نجدد التزامنا بالعودة الى جنيف
النظام مسؤول عن تهجير المسيحيين و يتذرع بحماية الأقليات
أصبح العالم أكثر قناعة اليوم بأحقية ثورتنا بعدما خضنا المسار السياسي و أحرجنا النظام
الشعب يريد اسقاط الاسد و الشعب السوري واحد
أصبح العالم أكثر قناعة اليوم بأحقية ثورتنا بعدما خضنا المسار السياسي و أحرجنا النظام



Abonnez-vous à notre newsletter