07/04/2015 Paris : Syrie – Rap et Paix « La culture au secours de la paix »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 16 mars 2015

Street Up, Singa France et Sciences Po Monde Arabe s’associent pour vous inviter à leur conférence avec Refugees Of Rap لاجئي الراب et Jean-Pierre Filiu

 à

27 rue Saint-Guillaume 75007 Paris 

Organisé par : Street Up

Le rap est devenu, dans l’ensemble du monde arabe, un des modes privilégiés d’expression artistique. Profondément ancrée dans les cultures et les pratiques locales, cette forme arabe du hip-hop a accompagné de sa « bande-son » les mouvements contestataires, voire révolutionnaires, qui secouent la région depuis l’hiver 2011.
En Syrie, la sauvagerie de la répression et la montée des extrémismes font du rap une alternative militante aux discours de haine véhiculés par le régime comme par les jihadistes. Il s’agit bien de l’affrontement entre une culture de paix (et de vie), scandée au rythme du hip-hop, contre la culture de guerre (et de mort) qui dévaste le pays.

Mohammed et Yasser Jamous sont deux frères palestiniens, nés dans le camp de Yarmouk, dans la banlieue de Damas. Comme tous les Palestiniens de Syrie, les frères Jamous sont doublement « réfugiés », puisque la nationalité syrienne leur est refusée, mais que la dictature Assad les contrôle avec la même brutalité que les autres habitants du pays. En 2005, il fonde avec deux amis de Yarmouk les « Refugees of Rap », qui enregistre deux disques underground.
Leur engagement révolutionnaire entraîne après 2011 des menaces de représailles contre leurs proches. L’offensive gouvernementale contre le camp de Yarmouk, en décembre 2012, amène les jeunes artistes à se séparer pour échapper aux bombardements et aux rafles. Mohammed et Yasser Jamous sont installés depuis deux ans en France, où ils ont réalisé leur dernier disque « L’Age du silence », en samplant des contributions d’autres musiciens exilés.

Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient à Sciences Po (Paris). Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le monde arabo-musulman, mais aussi de biographies de Jimi Hendrix et de Camaron de la Isla. Il a écrit les textes de chansons mises en musique par le groupe Zebda ou le duo Catherine Vincent. Il est membre du comité scientifique de l’exposition Hip-Hop qui sera présentée à l’Institut du Monde Arabe du 28 avril au 26 juillet 2015.

Evenement_20150407-1


Inscrivez-vous à notre newsletter