10 Juin 2013 Communiqué « Comme un parfum de Munich 1938 »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 10 juin 2013

Communiqué du Collectif Urgence Solidarité Syrie

Paris, le 10 juin 2013

Comme un parfum de Munich 1938

En septembre 1938 à Munich, la Grande Bretagne et la France se sont couchées devant Adolf Hitler avec les conséquences que nous connaissons. En 2013, les nations occidentales vont finir par se coucher devant Bachar Al Assad et ses tueurs.

Alors que le dernier Rapport de la Commission d’enquête indépendante sur la Syrie est accablant pour le régime de Bachar al Assad, les responsables politiques en France comme à l’étranger ne cessent de s’indigner pour se donner bonne conscience, mais refusent depuis des mois de prendre la moindre décision contribuant à équiper efficacement les brigades armées de la Révolution syrienne indépendantes des groupes islamistes, afin qu’elles soient en mesure de résister aux assauts du régime et de protéger les populations.

Quelle honte ! Quelle indignité ! Que certains communiqués puissent qualifier de « limité » l’usage des armes chimiques laisse pantois ; nous avons ainsi un nouveau type de victime en Syrie « mort par usage limité de gaz Sarin ».

Il est puéril, irresponsable voire mensonger de la part des responsables politiques de penser qu’en repoussant au mois d’août toute décision, l’on va créer les conditions d’une cessation des violences. Bien au contraire, en laissant s’affaiblir la Révolution syrienne, on donne le champ libre à Bachar Al Assad, avec ses supplétifs du Hezbollah, pour continuer en toute impunité de perpétrer ses massacres et ses crimes contre l’Humanité.

Si Genève 2 devient Canossa pour le peuple syrien, la chape de plomb recouvrira à nouveau et pour de nombreuses années la Syrie, au détriment de l’émancipation de tous les peuples du Proche et Moyen Orient ainsi que du Maghreb. Bachar Al Assad et ses tortionnaires pourront donner libre cours à leur vengeance et les larmes de crocodile de nos Ponce Pilate seront des larmes de sang syrien.

Contact Presse mailto:urgencesyrie@gmail.com.



Inscrivez-vous à notre newsletter