12/03 au 24/04/2015 Paris : « Liberté d’Illusion » Exposition de Dino Ahmad Ali à la galerie europia

Article  •  Publié sur Souria Houria le 25 février 2015

Dino Ahmad Ali, artiste d’origine syrienne, né en 1985 et installé en France depuis 2011. En 2008, il remporte le premier prix d’art vidéo au concours des jeunes artistes de la galerie Kozah (Damas, Syrie). Deux ans plus tard, il gagne le prix de la meilleure œuvre sur la relation entre l’art islamique traditionnel et le design contemporain (Musée national de Damas, Syrie).

Invitation_numerique-1

Depuis le début de la révolution syrienne, Dino Ahmad Ali consacre l’essentiel de ses œuvres aux évènements syriens.

 

Dans cette exposition, l’artiste s’exprime de deux façons. Premièrement, par le biais d’une installation d’illusion d’optique, dans laquelle un point de vision précis est suggéré afin de conduire les récepteurs à la perception voulue par Ahmad Ali. Une caméra filme les mouvements des spectateurs dans l’espace et les projette sur un écran. Ceux-ci peuvent donc s’observer en temps réel. En parallèle, l’artiste a mis en place un site internet permettant aux internautes de visualiser l’exposition de l’extérieur en direct. Ceux-ci ont aussi la possibilité de communiquer avec les visiteurs réels de l’exposition via des messages inscrits sur écrans interposés. Deuxièmement, l’artiste se sert d’une série de tableaux d’illusion d’optique imprimés dans laquelle les éléments visuels sont répétés Suite à une étude approfondie et expérimentale des formes visuelles et leurs effets sur les visiteurs, l’artiste adopte l’anamorph ose comme moyen technique et d’expression artistique.

Liberté d’illusion est une installation artistique et interactive, proposée par Dino Ahmad Ali, transformant l’espace galerie europia en une œuvre participative d’illusion d’optique dont les visiteurs sont invités à vivre une expérience les rendant partie de l’œuvre même.

En flirtant exclusivement avec le noir et le blanc, l’artiste fait varier les chemins des lignes noires afin de produire des mouvements visuels pouvant capter l’attention et évoquer des références sensuelles chez les visiteurs.

À l’occasion de cette installation « Liberté d’illusion », Europia productions, qui est également une maison d’édition transdisciplinaire, édite un ouvrage retraçant quelques unes des facettes artistiques de Dino Ahmad Ali.

Un Dossier de Presse est a votre disposition sur demande
du 12 mars au 24 avril 2015
15, avenue de Ségur, 75007 Paris

source : http://europia.org/hamameh2015
date : 02/2015

 



Inscrivez-vous à notre newsletter