10 au 18 mai 2013 Paris : « Syrie l’Art en révolution »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 12 mai 2013


Exposition de 10 au 18 mai

Vernissage le 13 mai 2013 à 18h30

Galerie Saint-Germain
Université Paris Descartes
83 boulevard Saint-Germain, Paris 6e

Réponse souhaitée avant le 6 mai par mail :
com.externe@parisdescartes.fr ou tél. 01 76 53 17 43

Monif Ajaj, Ahmad Ali, Tammam Azzam, Walaa Dakak, Walid El Masri, Mohamad Omran :
six artistes syriens résidant en France ou à Dubaï qui se font l’écho, à travers l’éclectisme et la force de leurs oeuvres, de la souffrance de leurs concitoyens impliqués dans une guerre aux effrayants ravages, qui a pour prix la liberté d’un peuple.

À cette occasion, Khaled Aljaramani donnera un concert au musée d’Histoire de la Médecine le 13 mai à 20h.
Né à Sweida, au sud de la Syrie, en 1972, Khaled Aljaramani aborde la musique comme un voyage dans l’être intérieur. C’est une recherche continuelle entre l’accord musical et l’émotion. Ses projets artistiques sont autant d’expériences et d’échanges d’idées autour des formes musicales et de la rencontre transculturelle.

À cette occasion,  Maram al-Masri elle revitalise la beauté de l’écriture arabe et parle à chacun de nous en « Elle va nue la liberté ». Saluée par le public et le monde littéraire (Prix SGDL en 2007 pour Je te regarde), Maram al-Masri est l’une des plus grandes voix féminines de la poésie arabe. Née à Lattaquié en Syrie, elle vit à Paris depuis 1982, séparée de sa terre natale, et se consacre exclusivement à la poésie et à la traduction. En femme passionnée, conjuguant audace et retenue, elle revitalise la beauté de l’écriture arabe et parle à chacun de nous en « Elle va nue la liberté».

 

Coordinatrice de l’évènement : Naïma Chalour

Commissaire d’exposition : Yvan Brohard

http://www.parisdescartes.fr/Actualite/Syrie-l-art-en-revolution

 



Abonnez-vous à notre newsletter