30/01/2015 Hautes-Pyrénées : Tout droit de Homs

Article  •  Publié sur Souria Houria le 28 janvier 2015
Tout droit de Homs
La bourse du travail accueillera, le vendredi 30 janvier, la projection de clôture du Festival international du film des droits de l’homme, parti de Paris et arrivé en Midi-Pyrénées. Rencontre avec deux représentantes des cinq associations organisatrices : Marie Perrut (Amnesty International 65) et Josette Cacareigt (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture).

Qui sont les organisateurs de cette soirée, outre Amnesty et Acat ?

La Cimade, le Ccfd Terre solidaire, la Ligue des droits de l’Homme et le Secours catholique-Caritas.

Sur quel film s’est porté le choix du collectif, pour cette quatrième édition ?

Sans aucune concertation, puisque chacune des associations avait reçu indépendamment une sélection d’une douzaine de films, le choix s’est porté sur «Return to Homs», de Talal Derki. Le débat qui s’ensuivra sera animé par un réfugié syrien (dont, bien évidemment, nous préservons l’anonymat) accompagné d’un traducteur.

Le pitch ?

Tourné sur trois ans à Homs, en Syrie, le film suit l’évolution de deux jeunes hommes guidés par leurs rêves de liberté et de pacifisme, mais que les événements vont contraindre à des choix différents. Basset, 19 ans, de l’équipe nationale de football, devient leader et chanteur emblématique des manifestations anti-Assad, pour ensuite rejoindre la rébellion armée. Ossama, 24 ans, est un journaliste citoyen renommé, à la fois critique du régime et pacifiste, dont les opinons vont évoluer suite à sa détention par les forces de sécurité.

 



Inscrivez-vous à notre newsletter