A Saqba, en Syrie, la révolution a aussi son « masharâtî » – par Ignace Leverrier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 22 juillet 2012

Un masharâtî avec son tambourin

Il est habituel en Syrie, durant le mois de ramadan, d’être réveillé chaque nuit avant l’aube par les cris et le tambourin du mousahher, également appelé masharâtî.Comme son nom l’indique, sa fonction consiste à parcourir les rues pour tirer de leur sommeil les jeûneurs, afin qu’ils prennent, avant l’apparition du jour, le souhour qui leur permettra de tenir jusqu’au retour de la nuit. Au terme du mois, il passe de maison en maison recueillir le salaire de son service, dont le montant est laissé à la générosité des croyants.

La petite ville de Saqba, dans la Ghouta de Damas, a comme les autres sonmasharâtî. Comme on peut le constater à l’audition de cette vidéo, dont la transcription figure ci-dessous, son incitation au réveil est totalement en prise sur l’actualité. Elle lui vaut déjà, comme l’an dernier au masharâtî du quartier du Midan à Damas, le surnom de « Masharâtî de la révolution ».

Par millions,
Debout pour la liberté,
Debout pour la liberté,

Debout, réveille-toi ô toi qui dors,
Bachar Al Assad n’est pas là pour toujours

(Dans le lointain) Allah akbar !
Al salam alaïkoum

Liberté, liberté,
Debout, réveille-toi ô toi qui dors,
Bachar Al Assad n’est pas là pour toujours

Levez-vous pour la liberté,
Levez-vous pour vous sustenter,
Ramadan est arrivé pour vous visiter,
L’Armée Syrienne Libre est arrivée pour vous visiter

Levez-vous pour vous sustenter,
A bas les chabbiha et les chiens qui aboient,
A bas les chabbiha et les chiens qui aboient

Ca vient, ça vient,
Bachar Al Assad, ça vient…

A bas les chabbiha et les chiens qui aboient,
A bas Bachar Al Assad et ses chiens

Al salam alaïkoum

A bas Bachar Al Assad et ses chiens,
A bas les chabbiha et les chiens qui aboient

L’heure approche, elle approche, 
Bachar Al Assad, elle est là…

Levez-vous pour vous sustenter,
L’Armée Syrienne Libre vient vous visiter
Levez-vous pour vous sustenter,
L’Armée Syrienne Libre vient vous visiter



Inscrivez-vous à notre newsletter