Accord entre ASL et ASK – Les efforts pour parvenir à la paix civile à al Hasakah, al Raqqah et Alep

Article  •  Publié sur Souria Houria le 13 août 2013

La Coalition Nationale Syrienne demande à toutes les forces politiques et militaires de respecter les objectifs de la révolution syrienne qui sont la lutte contre la corruption, l’oppression et l’exclusion et le souhait de la liberté, la dignité pour tous les citoyens syriens, ainsi que la justice et l’égalité au sein d’un État démocratique.

La Coalition rappelle refuser tous les projets d’exclusion qui visent à déchirer le pays et à imposer une idéologie ou un sectarisme, mais aussi le déplacement, les enlèvements et les tentatives de discorde entre les arabes et les kurdes qui ne servent qu’au régime et à ses collaborateurs.

La Coalition salue les efforts entrepris par les dirigeants civils et militaires d’al Hasakah, al Raqqah et Alep, qui ont permis la signature d’un accord entre l’Armée Syrienne Libre et l’Autorité Suprême Kurde, et invite toutes les forces nationales à respecter les règles suivantes :

Mettre fin au déplacement des civils dans toutes les régions et stopper les groupes armés responsables de ces actes criminels.

Soutenir les efforts des chefs d’état major afin d’accélérer l’institutionnalisation de l’Armée Syrienne Libre et l’unification de la tenue militaire.

Refuser tous les actes d’enlèvements et appeler les bataillons armés à protéger les civils et prendre la responsabilité des évènements dans les zones sous leur contrôle qui mettent en péril les droits ou la vie des citoyens.

Empêcher tous les bataillons armés d’imposer des projets politiques qui tendent à modifier l’identité et les frontières du pays, à ne plus assurer la sécurité, le maintien de l’unité, l’intégrité du territoire syrien et la coexistence.

Permettre l’arrivée du matériel humanitaire à tous les citoyens dans toutes les régions et ne pas avoir recours à la méthode de punition collective contre les citoyens.

Préserver les biens publics et privés et la richesse nationale, et remettre les passages frontières aux autorités nationales dépendantes de la coalition comme les chefs  d’état major ou le gouvernement intérimaire après sa formation.

Former des comités comprenant toutes les forces politiques et les composantes de la communauté afin de contrôler l’anarchie dans les provinces citées ci-dessus, superviser le retour des civils dans leurs habitations et discuter des moyens d’indemnisation des personnes touchées, et également dans le but de parvenir à une « administration civile » pour les villes et villages.

Inviter tous les bataillons armés à se comporter avec la plus grande prudence dans les zones d’identités, religieuses et idéologiques mixtes. Nous appelons également les bataillons venant d’autres régions à se diriger vers les zones de combats avec le régime afin de venir en aide et de participer aux opérations de libération.

Chercher à créer un organe suprême qui rassemble toutes les composantes de la région, qui se baserait sur une force militaire conjointe capable de maintenir la paix et la sécurité.

Ne pas oublier que la bataille principale est le renversement du régime d’Assad, seul bénéficiaire et responsable de tous ces actes, et qu’il faut concentrer les efforts pour faire face au régime et ses organes sécuritaires et militaires.

La coalition appelle toutes les forces politiques et militaires à respecter la volonté des syriens dans la construction d’un état de liberté et de dignité.

Vive la Syrie démocratique, et que vive son peuple libre et digne.

Communiqué du bureau de presse de la Coalition Nationale Syrienne

Lundi 12 aout 2013

source : http://www.convergencedesluttes.fr/index.php?post/2013/08/12/ACCORD-ENTRE-ASL-ET-ASK

 



Abonnez-vous à notre newsletter