MEDIAPART – Au Théâtre de la Cartoucherie: solidarité avec la Syrie

Article  •  Publié sur Souria Houria le 16 mars 2017

Au Théâtre de la Cartoucherie: solidarité avec la Syrie

16 MARS 2017 – PAR MICHEL BROUÉ

Derniers jours à la Cartoucherie de Vincennes avec Souria Houria, et la pièce de Corinne Jalbert « Oh mon doux pays »

Ariane Mnouchkine a mis la Cartoucherie de Vincennes à disposition de l’Association Souria Houria pour accompagner,  en une programmation pluridisciplinaire,  les seize représentations du spectacle de Corinne Jaber, Oh mon doux pays 

(expositions, débats, projections de film, art culinaire…)

 

Cette programmation est en cours jusqu’à ce dimanche 19 Mars :

Le vendredi 17, le spectacle sera suivi d’un débat animé par Raphaël Pitti, médecin urgentiste présent sur le terrain en Syrie et Hala Kodmani, journaliste à Libération, auteur du livre qui sort ces jours-ci :  Seule dans Raqqa (Edition Equateurs).

Ce samedi 18 à 15h,  Annick Neveux-Leclerc interviendra  sur l’histoire de la Syrie avant les deux dernières représentations de  Oh mon doux pays  (à 18h et à 20h30).

 

SOURIA HOURIA

Coup de chapeau à l’Association Souria Houria qui compte en son sein des personnalités telles que Farouk Mardam Bey, écrivain et éditeur chez Actes Sud, Hala Kodmani, et la cinéaste Hala Abdallah, qui présenta dans le cadre de ces journées un film d’une grande intelligence, Un assiégé comme moi, et qui co-réalisa vingt films  intitulés « 2 minutes pour la Syrie » diffusés sur les chaînes de télévision dans le cadre de l’action intitulée « Une Vague blanche pour la Syrie ». Hala Abdallah était présente sur le plateau de Mediapart lors du débat sur le martyre du peuple syrien:

Coup de chapeau à Souria Houria qui organise avec peu de moyens, des actions comme Les dimanches de Souria Houria (animés par Farouk Mardam Bey), l’édition du Conflit syrien pour les nuls, celle d’un répertoire d’adresses pour venir en aide aux réfugiés,  L’Abricot de la Goutha, ateliers hebdomadaires accueillant des  enfants syriens  pour lesquels ils organisent chaque année un  Bazar de Noël,  en même temps que nombre d’expositions, tables rondes, conférences, et manifestations au profit des réfugiés et  des déplacés  à l’intérieur de la Syrie.

Souria Houria, créée en mai 2011 par des Syriens résidant en France et des Français, est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle a pour but d’œuvrer pour la démocratie, les libertés et les droits de l’homme en Syrie. Elle soutient le peuple syrien dans son combat et ses revendications pour la liberté, la dignité et la justice sociale.

Cet objectif n’a pas changé depuis sa création : une Syrie autonome avec des structures démocratiquement choisies par les Syriens eux-mêmes et qui garantissent la coexistence pacifique des différentes ethnies, religions, opinions et catégories socio-économiques.

 

LA PIÈCE

C’est en se rendant sur le terrain, au cœur d’un des conflits les plus sanglants et révoltants de notre époque, que Corinne Jaber a concrétisé son projet théâtral autour de la Syrie actuelle. En compagnie du metteur en scène Amir Nizar Zuabi, la comédienne germano-syrienne est partie au Liban et en Jordanie recueillir la parole de réfugiés. Au fil des témoignages, une création théâtrale est née. Elle révèle des histoires de vie et de guerre, des histoires de vie dans la guerre. Elle évoque aussi la douceur d’un pays qui reste gravée dans l’esprit de ses habitants. Cette douce Syrie nous la découvrons sur scène depuis une cuisine dans laquelle une femme prépare un met traditionnel syrien.



Inscrivez-vous à notre newsletter