Brèves syriennes (10). Les Syriens s’exercent à la démocratie – par Ignace Leverrier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 4 mars 2013

Organisées samedi 3 mars à Gazantiep, en Turquie, les élections destinées à mettre en place le Conseil municipal de la ville d’Alep a vu le succès de la liste « Fidélité à la Révolution », qui a obtenu la totalité de ses 25 sièges. Selon les sources du siteZaman al-Wasl, la liste en question est composée en majorité de jeunes et comporte peu d’anciens expérimentés. Elle était en concurrence avec deux autres listes, l’une de tendance islamiste et l’autre de tendance laïque. La liste de jeunes « Fidélité à la Révolution » est elle-même de tendance islamiste. Les élections, qui se poursuivront dimanche 3 mars, permettront de choisir les membres du Conseil de Gouvernorat.

Elections du Conseil de Gouvernorat d’Alep

Conduite par son président, une délégation de la Coalition Nationale des Forces de la Révolution et de l’Opposition Syrienne, mise en place le 11 novembre 2012 à Doha, au Qatar, et immédiatement saluée « avec prudence » par les participants au 497 manifestations organisées le vendredi suivant 16 novembre, a assisté à ces élections. Dans l’allocution prononcée à cette occasion, Ahmed Moazz Al Khatib s’est plaint de l’attitude de la communauté internationale, qui « voulait que le conflit se poursuive en Syrie afin d’être en mesure d’imposer aux Syriens son propre agenda ». Dénonçant encore une fois la dictature, il a insisté sur la nécessité de l’entraide et du rejet de la violence, appelant les uns et les autres à faire montre de courage et à unifier les rangs pour parvenir à la victoire.

Ahmed Moazz Al Khatib à Manbij

Dans la journée de dimanche, le président de la Coalition Nationale a franchi la frontière et s’est rendu dans plusieurs localités des environs d’Alep, afin de s’entretenir avec les responsables locaux, constater de ses propres yeux la situation dans la région et mieux appréhender les conditions de vie de ses concitoyens.

===

Les Syriens s’entrainent à la démocratie. A leur rythme et non sans difficulté, en raison de la poursuite des combats et des bombardements, les habitants des zones libérées travaillent à la mise en place de structures de gestion locale démocratiquement élues.

Si la liste « Fidélité à la Révolution » est composée de jeunes de différentes origines, elle ne comporte aucune femme. On pourra le regretter. Mais il ne s’agit là que d’une première étape. Et on doit espérer que les responsables de l’élaboration des listes de candidats se souviendront, lors de la prochaine échéance, que la moitié des Syriens sont des Syriennes, que les femmes jouent un rôle important dans la révolution, et qu’il est de l’intérêt de tous qu’elles siègent, elles aussi, dans les nouvelles instances.

 

source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/03/03/breves-syriennes-10-les-syriens-sexercent-a-la-democratie/

date : 03/03/2013



Inscrivez-vous à notre newsletter