César, photographe syrien, auditionné par la Chambre des représentants – par Anne-Marie Capomaccio

Article  •  Publié sur Souria Houria le 2 août 2014

Le photographe de l’armée syrienne qui a rendu public des milliers de photos des tortures dans les prisons de l’état syrien, témoignait hier devant la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants à Washington. Une première apparition publique, et une audition sous haute sécurité. La séance avec les parlementaires américains n’a pas été enregistrée.

L’homme se fait appeler César, il apparait vêtu d’un blouson de sport bleu, capuche sur la tête, et lunettes noires, il s’exprime à voix basse par le truchement d’un interprète. Certaines des photos ont été agrandies, et affichées dans la salle du Congrès. Ces clichés témoignent des tortures infligées dans les geôles de Damas.

César raconte son parcours aux parlementaires, il explique qu’il était photographe dans l’armée syrienne, son travail était de documenter les décès, d’archiver les images pour le ministère de la Défense. Le déserteur a emporté avec lui ses propres photos et celles de ses confrères, lorsqu’il a décidé de franchir le pas et de fuir son pays, c’est ainsi que plus de 50 000 documents sont sortis de Syrie.

Cette audition a donné aux représentants l’occasion de renouveler leur demande de livraisons d’armes létales à l’opposition syrienne modérée, ce que la Maison Blanche n’a toujours pas accepté de faire.

Le transfuge est écouté avec attention, il estime à 150 000 le nombre de prisonniers toujours détenus par le gouvernement, et ne se fait pas d’illusion sur son sort, « je serai tué », dit-il, « si les services syriens me retrouvent ».

 

source : http://www.rfi.fr/ameriques/20140801-cesar-photographe-syrien-menace-auditionne-representants-etats-unis-prisons-syrie/

date : 01/08/2014



Inscrivez-vous à notre newsletter