Comment défendre Bashar al-Assad en dix leçons faciles – par Borzou Daragahi

Article  •  Publié sur Souria Houria le 3 janvier 2013
Voici mon guide pour les analystes et journalistes écrivant sur la Syrie et qui désirent défendre Bashar Assad tout en conservant leur crédibilité dans les pays occidentaux.
1. Continuez à faire mention de Jabhat an-Nusra et d’autres groupes islamistes et jihadistes, sans dire que la très grande majorité des groupes armés sont loin d’être aussi extrémistes, étant pour la plupart constitués d’habitants locaux qui défendent leurs villes et villages.
2. Lorsque vous vous réferez à l’opposition utilisez constamment le mot magique : AL QAEDA
3. Faites juste des mentions brèves et « en passant » de la brutalité du régime (vous n’aurez aucune crédibilité si vous ne le faites pas) mais évitez de redécrire les racines du conflit, à savoir l’opposition pacifique à la dictature de Bashar. Evitez de mentionner l’utilisation de bombardements aériens contre des civils lors de queues devant des boulangeries et lorsque ces derniers sont dans leurs foyers…
4. Continuez à parler de l’OTAN, des pays du Golfe et du soutien occidental à l’opposition ; ceci renforcera la crédibilité anti-occidentale de Bashar auprès des gauchistes d’université et de salon.
5. Focalisez-vous sur les fautes de l’opposition incompétente et désorganisée à l’étranger, au lieu des réseaux d’activistes locaux et de la société civile sur place, qui ont déjà mis en œuvre une gouvernance efficace au sein de localités du pays.
6. Qualifiez la Russie de médiateur honnête qui tente de résoudre le conflit par voie pacifique, au lieu de la décrire comme un joueur d’échecs rusé et cynique qui se moque comme d’une guigne des civils syriens, tout comme des milliers de Tchétchènes assassinés pendant que Moscou réprimait une rébellion de ce peuple dans les années 1990.
7. Continuez à avertir des conséquences de la décomposition de l’Etat syrien : guerre civile et sectarisme, réfugiés en Europe, création d’un Etat islamiste.
8. Continuez à décrire les rares cas de mauvaise conduite des rebelles et de leurs soi-disant vidéos contrefaites et qualifiez-les d’emblématiques de l’ensemble de l’opposition.
9. Faites ressortir l’intransigeance supposée de l’opposition ; ce sont eux qui n’acceptent pas une solution pacifique, pas le président qui n’a rien réformé pendant dix ans et qui a envoyé ses milices shabiha assassiner des manifestants pacifiques lorsque ceux-ci se sont exprimés.
10. Priez ouvertement Dieu (même si vous êtes athée) pour que les rebelles n’atteignent pas Damas, ouvrez les fichiers et regardez ce que vous avez fait pour le régime, le détail des conversations sur comment vous avez obtenu vos visas syriens et l’accès à des personnalités officielles.
(traduit par Martin Makinson)
source: http://www.facebook.com/notes/borzou-daragahi/how-to-defend-bashar-assad-in-10-easy-steps/10151186147897286


Inscrivez-vous à notre newsletter