Comment la guerre affecte la vie des enfants en Syrie – par Jérôme Cadet, Estelle Faure

Article  •  Publié sur Souria Houria le 28 mars 2016
Enfant syrien de Raqqa , le 17 janvier 2016

Enfant syrien de Raqqa , le 17 janvier 2016 © Maxppp

La guerre en Syrie dure depuis cinq ans, avec des conséquences dramatiques sur le quotidien des enfants et leur famille. Comment les enfants vivent la guerre en Syrie, c’est le sujet du jour choisi par les petits journalistes de France Info junior.

Depuis cinq ans, la guerre civile a changé radicalement le quotidien des Syriens, et notamment des enfants. C’est ce qu’explique un rapport de l’Unicef, paru la semaine dernière, cinq ans après le début du conflit en Syrie. Selon l’organisation, parce qu’ils sont nés après le début de la guerre, un enfant sur trois n’a connu que le conflit et ses conséquences, soit 3,7 millions d’enfants. Parmi eux, il y a 306.000 enfants nés réfugiés, qui ont quitté leur maison pour fuir la guerre.

« Au total, l’UNICEF estime que 8,4 millions d’enfants – plus de 80% de toute la population infantile syrienne – sont maintenant affectés par le conflit, que ce soit à l’intérieur du pays ou dans les pays voisins, en tant que réfugiés », explique le rapport. La guerre, les bombardements et la violence se sont immiscés dans le quotidien des enfants : dans leur maison, leur école, les hôpitaux, les parcs, les lieux de culte…

Les enfants, victimes directes de la guerre

Selon l’Unicef, 1.500 cas de « graves violations » contre les enfants ont été commises l’an dernier. 60% sont des assassinats et de mutilations, à cause des armes explosives utilisées dans les zones habitées. « Plus d’un tiers de ces enfants ont été tués alors qu’ils étaient à l’école, s’y rendaient ou en revenaient », rajoute le rapport. Les enfants pris dans le conflit syrien, c’est le sujet qu’ont choisi de traiter aujourd’hui les petits journalistes de France Info junior.



Inscrivez-vous à notre newsletter