En Syrie, des recettes de cuisine pour temps de guerre

Article  •  Publié sur Souria Houria le 6 mai 2014

Recette publiée par Abou Omar sur sa page Facebook

 

Une fricassée de tortue accompagnée de riz sauté, la meilleure manière de dépiauter un moineau, des suggestions d’accompagnement pour un plat de pattes d’insectes… Sur la page Facebook Les recettes du siège, Abou Omar délivre ses secrets de cuisinier comme un gastronome lambda. A la différence près qu’Abou Omar vit dans une ville affamée par deux ans de blocus.

Si le gouvernement syrien et les rebelles ont annoncé, vendredi 2 mai, la conclusion d’un accord sur le retrait des insurgés du centre de Homs, la ville reste ravagée par plus de deux ans de guerre, et ses habitants marqués par les privations. « Pour lutter contre le manque de nourriture, un rebelle de Homs, Abou Omar, a créé des recettes astucieuses avec des produits qu’on trouve dans la nature, et les a partagées sur les réseaux sociaux », raconte le site de France 24 Les Observateurs.

L’homme, qui vit à Bab Houd, un des quartiers assiégés de Homs, faisait des études d’ingénieur avant de rejoindre les rangs de l’opposition syrienne. Désormais, il distille des recettes « faites à partir de viande de tortue, d’insectes, d’oiseaux, de henné et de plantes diverses ».

Dans un entretien à France 24, il raconte n’avoir par contre « jamais mangé ou cuisiné de la viande de chat ou de grenouille, parce que la religion l’interdit ». Il affirme cependant que « certains habitants étaient tellement désespérés qu’ils [ont] mangé de la viande de chien ».

« En créant cette page, nous ne cherchions pas à pleurer sur notre sort ni à susciter la pitié, mais nous voulions plutôt dire que malgré ce terrible siège que nous subissons nous sommes heureux et reconnaissants envers Dieu car notre cause est juste », explique encore Abou Omar.

 

source : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/05/06/top-chef-en-syrie-des-recettes-de-cuisine-pour-temps-de-guerre/

date : 06/05/2014



Inscrivez-vous à notre newsletter