En Syrie, pendant les frappes, la répression continue – par Benjamin Barthe

Article  •  Publié sur Souria Houria le 24 octobre 2014

Dans le ciel de la Syrie, deux guerres cohabitent. Celle de l’armée américaine contre l’Etat islamique (EI) et celle du régime Assad contre la rébellion syrienne. Mais ces deux conflits ne sont pas menés avec la même intensité. Durant les deux premiers jours de la semaine, les positions des djihadistes ont été frappées à sept reprises, selon le Commandement central américain, alors que les zones rebelles ont été bombardées plus de deux cents fois, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

En début de semaine, les zones rebelles ont été bombardées plus de deux cents fois en deux jours, selon l'OSDH.

En début de semaine, les zones rebelles ont été bombardées plus de deux cents fois en deux jours, selon l’OSDH. | AFP / Fadi al-Halabi

Les opposants au président Bachar Al-Assad hurlent au marché de dupes. Ils constatent que l’offensive internationale contre l’EI, actuellement concentrée sur la ville kurde de Kobané, assiégée par les djihadistes, laisse les mains libres à Damas, lui permettant d’accroître la répression de l’insurrection, en toute impunité.« Kobané a détourné l’attention de tous les médias et de toute la communauté internationale, s’insurge Baraa Abdulrahmane, un journaliste citoyen basé à Douma, en banlieue de Damas. Le régime en profite pour faire ce qu’il veut. Ma ville est bombardée quinze à vingt fois par jour, avec des armes aussi dévastatrices que des bombes à fragmentation. Le mois dernier, j’ai pris en photo 350 martyrs, rien qu’à Douma. »

Voir nos infographies : Comprendre la bataille de Kobané en quatre cartes

Affaiblir l’opposition

Outre Douma, porte d’entrée de la Ghouta, la banlieue agricole de Damas, toutes les autres places fortes de la rébellion ont été pilonnées ces derniers jours : la province d’Idlib (nord), où l’EI est…

 

source : http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2014/10/23/en-syrie-pendant-les-frappes-la-repression-continue_4510952_3218.html

date : 23/10/2014



Inscrivez-vous à notre newsletter