France Inter – Faut-il coopérer avec le régime syrien contre l’Etat islamique?

Article  •  Publié sur Souria Houria le 28 septembre 2015

Printemps arabe.

Automne islamiste? Hiver intégriste?

Souvenons-nous des manifestations pacifiques qui en 2011 réclamaient liberté et dignité.

Souvenons-nous de la rapidité et de la férocité de la réponse des forces de sécurité syriennes qui ont tiré à balles réelles sur les manifestants. Arrestations, détentions arbitraires, recours massif à la torture, disparitions forcées, morts en détention.

Aujourd’hui, quatre ans et demi depuis le début de la guerre, où en est-on?

La guerre a fait plus de 250 000 morts. Elle a contraint plus de 8 millions de personnes à quitter leur domicile pour se déplacer à l’intérieur du pays.Quatre millions de réfugiés syriens ont fui leur pays

Au moment où Vladimir Poutine, lundi prochain 28 septembre s’apprête à la tribune de l’ONU à proposer une coaltion internationale pour combattre l’Etat islamique, au moment où François Hollande semble changer de stratégie diplomatique, quel avenir pour cette partie du monde? Y a t-il des liens entre dictature et djihadisme? Le système international est-l encore opérant?

Autant de questions qui ré-alimentent la vieille opposition Orient / Occident…

Avec:

Manon-Nour Tannous, chercheure associée à la Chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France.

Co-fondatrice du Cercle des chercheurs sur le Moyen Orient

Auteure d’une thèse en science politique consacrée aux relations franco-syriennes de 1995 à 2007 (Années Chirac). Thèse qu’elle va soutenir ce 3 octobre prochain !

Elle organise aussi le 12 octobre, avec le Cercle des chercheurs du Moyen Orient, un colloque sur les frontières de cetet région. Colloque qui se déroulera à l’Hôtel de Ville à Paris.

Jean Pierre Filiu, Professeur en histoire du Moyen-Orient à Sciences Po Paris.

Il publie Les Arabes, leur destin et le nôtre (La Découverte)



Inscrivez-vous à notre newsletter