« Ivry: réfugié depuis un an, le jeune youtubeur syrien fête ses abonnés » – par Lucile Métout

Article  •  Publié sur Souria Houria le 12 décembre 2016

Ivry, mardi. Karam, collégien de Politzer, est un véritable mordu de vidéo. Il a monté sa propre chaîne YouTube dont il célèbre le 100e abonné ce samedi.  LP/L.M.Lucile MétoutIvry-sur-SeineKaramIvryVIDEO

Pour l’instant, c’est « juste pour le plaisir et faire passer des messages ». Mais Karam veut en faire son métier. Ce collégien d’Ivry est un véritable mordu de vidéo. Il a même créé sa propre chaîne YouTube en début d’année : Studio Kara Brick. Et pour fêter le 100e abonné, il invite tous ceux qui soutiennent sa démarche à la maison de quartier centre-ville Gagarine, ce samedi.

Karam a grandi dans la ville syrienne d’Al-Tal, à 30 minutes de Damas. Ses parents ont posé leurs valises en France il y a un an, fuyant les horreurs de la guerre. Et c’est à Ivry, loin des mauvais souvenirs, que Karam s’est pris de passion pour l’image. Comme pour effacer celles qui peuvent hanter un enfant de 11 ans. « Moi, je veux plaisanter, faire plaisir aux gens », lance-t-il pour couper court, avec une étonnante maturité. « J’ai commencé avec un vieil appareil numérique. J’accélérais des constructions de Légo. Mais je n’avais aucune connaissance technique. » Jusqu’à cette formation de 3 jours offerte par la marque à la pomme, bluffée par sa motivation. Aujourd’hui, il tourne avec un Reflex et monte ses vidéos sur le logiciel Final Cut.

« Je filme tout ce que je vois et que j’analyse », explique Karam dans un français impressionnant. La fermeture d’un parapluie au ralenti, sa propre parodie du youtubeur Cyprien, mais aussi des séquences spécialement conçues pour des associations : Recherche de l’idéal, à Ivry, ou encore Pour une Syrie libre à Paris. En tout, les productions de Karam ont généré 6 000 clics en 6 mois. « Si l’une de mes vidéos atteint les 1 000, je touche 10 € », rêve l’ado.

Ce samedi, l’élève de 6e à Politzer invite donc ses fans et adorerait « accueillir le maire », Philippe Bouyssou. Bien entendu, la réception sera filmée, montée, puis publiée sur sa chaîne YouTube.

Ce samedi, de 14 heures à 16 heures au 7, rue Truillot. Sur inscription auprès de la maison de quartier au 01.72.04.63.21.  leparisien.fr



Inscrivez-vous à notre newsletter