Juppé regrette que le Conseil de sécurité ne puisse pas s’exprimer

Article  •  Publié sur Souria Houria le 22 juillet 2011

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a regretté vendredi à Bordeaux que le Conseil de sécurité de l’ONU « ne puisse pas s’exprimer » sur la répression « brutale et inacceptable » des manifestations contre le régime syrien.
« Il est difficilement compréhensible et acceptable que la communauté internationale, c’est-à-dire le Conseil de sécurité, ne puisse pas s’exprimer sur cette crise qui est majeure », a affirmé à l’AFP le maire de Bordeaux, qui a qualifié la « répression » du régime syrien de « brutale et inacceptable ».
« Il faut absolument condamner ce qui se passe et appeler à l’arrêt des violences, donc nous continuons à travailler dans cet esprit à New York même si, pour l’instant, nous sommes en situation de blocage », a expliqué M. Juppé, en marge d’une conférence de presse.
Plus d’un million de Syriens ont manifesté vendredi contre le régime de Bachar al-Assad, principalement à Hama et à Deir Ezzor. Huit civils ont été tués par des agents de sécurité ou des milices fidèles au régime syrien, ont annoncé des militants des droits de l’Homme.

Date : 22/07/2011
Source: http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/syrie-juppe-regrette-que-le-conseil-de-securite-ne-puisse-pas-s-exprimer-22-07-2011-1541895.php



Inscrivez-vous à notre newsletter