La chute du « petit Hamcho »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 26 juillet 2012

La délégation syrienne est arrivée ce matin à Londres. Visages fermés, mines défaites.

Comment ne pas évoquer les  dizaines de sportifs  tués (23), blessés (6) ou emprisonnés (38) depuis 2011, parce qu’ils estimaient, eux, à l’inverse de   » Petit Hamcho « , que Bachar devait s’en aller.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, nous tenons à présenter le cavalier Ahmad Saber Hamcho. C’est  le fils du richissime homme d’affaires Mohammed Hamcho, propagandiste du régime via sa participation à la chaîne de télévision privée Al Dounia et co-financier des chabbiha,  connus pour leur barbarie dans le « rétablissement de l’ordre ».

 » Petit Hamcho » a donc de qui tenir.

Il  a déclaré au « Times »  son soutien inconditionnel  à  Bashar en affirmant que le président syrien ne commet aucune faute, qu’il lutte contre la violence des terroristes  bombardant les civils.  Et pour faire bonne mesure, il  ajoute qu’ «  il se considère comme le représentant aux jeux non seulement du peuple syrien, mais également du président Al-Assad « . 

Et comme s’il  fallait à « Petit Hamcho »  un ange gardien pour veiller sur lui au sein de la délégation syrienne à Londres,  un « décideur de l’ ombre » a nommé son oncle maternel,  Fadi Al-Dabbas  comme « cadre administratif de l’équitation » sur la liste officielle de cette délégation.

Or l’intéressé sait à peine si un cheval a quatre pattes.

Ce vendredi 20 juillet a retentit l’hymne national syrien à Chantilly, devant la demeure des Ducs de Condé en l’honneur de la victoire du fils de l’aparatchick. Ilsont du se retourner dans leur tombe.

Ahmad Saber Hamcho a gagné l’épreuve ESN du  « Global Champions Tour « , ultime étape avant les jeux olympiques  et, comme s’il avait quelque chose à se reprocher, « Petit Hamcho  » a refusé de conduire le tour d’honneur malgré l’insistance du chef de piste. Il avait pourtant clamé haut et fort qu’il était fier de représenter Bashar.

Samedi, il n’a fait qu’un tour moyen au Grand Prix EADS. Une chance qu’ il n’ai pas remporté l’épreuve, le numéro 2 d’ EADS aurait eu quelque peine à lui serrer la main.

Et comme si le destin tenait à signer notre pétition appelant son exclusion des jeux olympiques  » Petit Hamcho  » a chuté dans le Grand Prix  » Equidia  du dimanche 22.

Nous y voyions là le symbole de la chute du clan Assad.

M.M.S

A lire aussi :

Un athlète proche d’Assad participera aux JO

http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/19/01003-20120719ARTFIG00362-un-athlete-proche-d-assad-participera-aux-jo.php

Un cavalier syrien interdit de Jeux olympiques?

http://www.lexpress.fr/actualite/sport/un-cavalier-syrien-interdit-de-jeux-olympiques_1135204.html

Syrian Olympics athlete declares steadfast support for Bashar al-Assad

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9353505/Syrian-Olympics-athlete-declares-steadfast-support-for-Bashar-al-Assad.html



Inscrivez-vous à notre newsletter