La Suisse appelée à faire plus pour les réfugiés syriens – par Jacques Hubert-Rodier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 9 janvier 2015

La guerre en Syrie a poussé à l’exil plus de trois millions de personnes, dont une grande partie se sont réfugiées au Liban (1,5 million, pour une population de 4,5 millions) ou en Jordanie (800.000). Lundi sur France Inter, François Hollande a rappelé qu’en Europe, l’Allemagne et la Suède « font le plus d’efforts pour les Syriens », pas la France. Pour « Le Temps », le gouvernement suisse n’en fait en tout cas pas assez. « Les Suisses, écrit le quotidien de Genève, sont en droit d’attendre un peu plus de courage de la part de leur présidente, Simonetta Sommaruga, pour l’accueil des réfugiés en provenance de Syrie. » Comme nombre d’autres pays européens, « l’aide de la Suisse reste dérisoire » face à l’ampleur de la catastrophe humanitaire dans ce pays. « Que représentent les 129 millions [107 millions d’euros] alloués à l’aide humanitaire depuis le début de la crise, les 8.000 personnes accueillies sur le territoire helvétique ? » Le journal se place aussi sur le terrain purement politique. « Les drames, écrit-il, survenus autour de Noël en Méditerranée, les reportages sur la situation catastrophique dans les villages libanais ou les camps de toile en Jordanie ont contribué à développer chez les Suisses une image des victimes syriennes de la guerre civile bien différente de celle de profiteurs ou de réfugiés économiques que l’UDC [Union démocratique du centre] distille depuis des années. » Pour le journal, la question n’est pas simplement d’accueillir plus de réfugiés pour se comparer aux autres pays, mais de suivre « les principes et les valeurs qui fondent un Etat solidaire ». Un appel qui pourrait s’adresser aussi à la France.

source : http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0204060351945-la-suisse-appelee-a-faire-plus-pour-les-refugies-syriens-1081155.php

date : 08/01/2015



Inscrivez-vous à notre newsletter