La Syrie est loin, mais elle compte sur le cœur des Alsaciens

Article  •  Publié sur Souria Houria le 17 juillet 2013

Nazih Kussaibai, le président d’Alsace-Syrie, veut mobiliser les Alsaciens.

La guerre en Syrie dure maintenant depuis plus de deux ans. Deux associations régionales, créées depuis le début du conflit, continuent de soutenir la population civile et font appel à la générosité alsacienne.

Nazih Kussaibai le sait bien : « Notre action est une goutte d’eau dans l’océan et pour la plupart des Alsaciens, la Syrie, c’est loin et ça fait longtemps qu’on en parle… » Néanmoins, le président d’Alsace-Syrie, basée à Strasbourg, veut continuer à soutenir les Syriens. « La société civile doit faire pression pour que la communauté internationale trouve une issue à ce conflit. Combien de morts devons-nous atteindre pour que cela cesse ? » s’insurge-t-il.

100 000 morts et 6 millions de déplacés

Créée pour manifester contre la répression du président Bachar el-Assad du peuple syrien et rendre visible la révolte, Alsace-Syrie a rapidement élargi son action à l’aide humanitaire face à une situation humaine catastrophique. « On dénombre aujourd’hui au moins 100 000 morts et six millions de déplacés. Certaines villes sont détruites à plus de 60 %, les besoins en nourriture, en habitat sont énormes, les gens ne travaillent plus, ils n’ont plus d’argent », s’indigne ce professeur d’arabe au lycée Cassin, originaire de Homs et dont une partie de la fratrie y réside toujours. Dans les camps de réfugiés, les gens sont peut-être davantage à l’abri mais ils n’ont plus de dignité, ils sont les uns sur les autres avec le minimum. »

Ambulances et matériel

Plusieurs projets ont déjà pu être concrétisés grâce à des dons en argent ou en matériel de la part de particuliers et d’entreprises comme les ambulances Greiner qui ont fourni des véhicules et du matériel médical. « Les bénévoles d’Alsace-Syrie se rendent sur place et travaillent en collaboration avec les associations syriennes, précise Nazih Kussaibai. Nous souhaitons une totale transparence des dons, l’argent ne sert que pour les Syriens et pas, par exemple, pour payer le billet d’avion des bénévoles. »

D’autres projets sont en cours. L’opération « Du pain pour le peuple syrien » a ainsi pour objectif de récolter 35 000 € afin de distribuer cinquante tonnes de farine aux boulangeries, notamment dans les zones d’Alep, d’Al Raqqah et de Hama pour ensuite fournir du pain gratuitement aux habitants. Des ateliers de couture dans les camps de réfugiés au nord de la Syrie sont mis en place afin que les femmes puissent vendre leur travail et être autonomes.

De son côté, Alsace association solidarité franco-syrienne (ASFS) de Mulhouse, a aussi rapidement organisé des actions pour le secours humanitaire après sa création officielle en décembre dernier.

Collecte de lait maternisé

Avec les bénévoles, le président Tayseer Sharabaty a déjà envoyé deux semi-remorques de vêtements et de couvertures. « Nous travaillons avec les organisations civiles locales, aucune organisation internationale ne peut intervenir sans l’autorisation du régime de Bachar el-Assad. »

Depuis trois mois, ASFS collecte du lait maternisé dans les supermarchés. « On a récolté 8 000 boîtes à Mulhouse et Colmar, les gens sont généreux. » L’association souhaite développer cette action en Alsace dans la mesure de ses possibilités.

« On laisse les gens mourir sans les aider »

Également grâce à elle, quarante orphelins ont déjà été parrainés. L’association se fixe pour objectif de recruter cent parrains. « La solution pour la Syrie, c’est sur le terrain que cela se passe maintenant, estime Tayseer Sharabaty. La communauté internationale doit réagir mais elle n’a pas trouvé de vrai intérêt pour le faire. Certains hésitent du fait de la présence de jihadistes dans les rangs de l’armée syrienne libre. En Syrie, on n’a jamais connu d’extrémistes avant, c’est à cause de la radicalisation du régime. C’est normal, on laisse les gens mourir sans les aider… »

Les deux associations comptent sur l’aide des Alsaciens qui peuvent envoyer leurs dons en argent (déductibles des impôts) ou en nature.

CONTACTER Alsace association solidarité franco-syrienne : 94, rue d’Illzach 68 100 Mulhouse Tél : 07.62.14.16.86. Site :www.asfs-alsace.fr Courriel : asfs.alsace@gmail.com Alsace-Syrie : 78 route du Polygone 67 100 Strasbourg Tél : 06.12.11.11.22. Site : www.alsace-syrie.com Courrier : alsace.syrie@gmail.com

date : 17/07/2013


Abonnez-vous à notre newsletter