Le sort du régime syrien pourrait se jouer devant la justice internationale à La Haye

Article  •  Publié sur Souria Houria le 19 mai 2011
Par Georges Malbrunot le 19 mai 2011 7h294 Commentaires
Et si le sort du président Bashar al-Assad, confronté à une vague de contestation sans précédent, se jouait à La Haye. C’est également là que siège le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), qui s’apprête à rendre son acte d’accusation définitif dans l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, en 2005 à Beyrouth.
pour lire la suite veuillez cliquer ici


Inscrivez-vous à notre newsletter