Osez La liberté – CEPS

Article  •  Publié sur Souria Houria le 13 décembre 2011

Osez la liberté!

25Novembre 2011

Auteurs : Loïc Tribot La Spière, Hélène DuquinThème : Asie – Moyen Orient

Combien faudra-t-il qu’il y ait de morts pour qu’on décide enfin de réagir ?
Y aurait-il une singularité syrienne qui ferait qu’une femme ou qu’un homme issu de ce pays aurait moins de valeur qu’un autre individu issu d’une autre nation ?
Le régime syrien a démontré s’il le fallait que la barbarie pouvait être un mode de gestion des crises. On dénombre au jour d’aujourd’hui plus de 3500 morts sans compter le nombre de blessés et de personnes torturées, jusqu’où faudra-t-il subir pour enfin réagir ?
La position géographique singulière de la Syrie et les conséquences d’une déstabilisation de ce régime font craindre des débordements et des conséquences de déstabilisation pour la région.
Si on peut comprendre certains arguments, peut-on tolérer de telles voies de fait et de surcroît d’une telle ampleur ?Le régime syrien a dépassé les limites de l’intolérable il est désormais temps de demander le départ du Président non-élu syrien Bachar Al-Assad. Une telle décision grandirait si c’était encore possible, ce décideur arqué sur des positions et des comportements d’un autre âge.
Nous appelons solennellement la Communauté Internationale, les hommes et les femmes de bonne volonté à se mobiliser en intervenant auprès de leurs dirigeants respectifs en diffusant fortement cette déclaration et en la signant.

Loïc TRIBOT LA SPIERE, Délégué Général du CEPS
Hélène DUQUIN, Directeur des relations avec les Institutions du CEPS
Source: http://www.ceps.asso.fr/Actualite/325


Inscrivez-vous à notre newsletter