Otages en Syrie : manifestation à Paris samedi

Article  •  Publié sur Souria Houria le 11 novembre 2013

 

Didier François, reporter à Europe 1, a été enlevé près d'Alep avec le photographe Edouard Elias (en haut). Nicolas Hénin, journaliste pour Le Point et France Inter, a été kidnappé le 22 juin avec le photographe Pierre Torres. (Photos AFP, Chris Huby, Haytham Pictures, Janine Haidar.)

Les journalistes Didier François, Edouard Elias, Nicolas Hénin et Pierre Torres sont détenus depuis plus de cinq mois en Syrie.

 Didier François, reporter à Europe 1, a été enlevé près d’Alep avec le photographe Edouard Elias. Nicolas Hénin, journaliste pour Le Point et France Inter, a été kidnappé le 22 juin avec le photographe Pierre Torres. Une manifestation est organisée samedi 9 novembre à 15 heures place de la République, à Paris.

La France a des preuves de vie «assez récentes» des quatre journalistes français otages en Syrie, a déclaré jeudi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, à la chaîne i-Télé. «J’ai dit aux familles il y a déjà un certain nombre de semaines que nous avions eu des traces de vie», a déclaré le ministre, se refusant à toute autre précision.

Mardi soir, le PDG d’Europe 1, Denis Olivennes avait déclaré, à propos des deux journalistes travaillant à la radio : «Nous savons qu’ils sont en vie, les pouvoirs publics savent qui les détient et le contact existe qui ouvre la possibilité de négociations». Interrogé par France 3 en marge d’un concert de soutien organisé par la radio à Paris, il avait  ajouté «ça laisse une immense espérance sur la capacité que nous avons à les faire revenir sains, saufs et libres à Paris». 

Selon Reporters sans frontières (RSF), un total de 16 journalistes étrangers sont actuellement otages en Syrie. L’ONG a recensé 37 enlèvements ou disparitions de journalistes depuis le début de la guerre civile. Depuis 2011, 25 journalistes ont trouvé la mort dans le pays, faisant de la Syrie le théâtre d’opération le plus meurtrier pour les acteurs de l’information, selon une étude de RSF intitulée «Journalisme en Syrie, une mission impossible?», mise en ligne jeudi sur le site de l’organisation.

source : http://www.liberation.fr/monde/2013/11/08/otages-en-syrie-manifestation-a-paris-samedi_945589

date : 08/11/2013



Abonnez-vous à notre newsletter