Par où regarder ? La Syrie en images – par Mounir Corm et Tarek Daher

Article  •  Publié sur Souria Houria le 13 novembre 2013

Homs

La sélection de liens de l’iReMMO (11). Pour ne pas oublier, et parce qu’une image vaut 1000 mots, il faut pouvoir voir. La Syrie se montre de moins en moins, de temps en temps, Bachar el Assad donne une interview télévisée (pour une chaîne étrangère, toujours), mais là-bas comme sur d’autres terres de conflit, le danger omniprésent, la menace de la prise d’otage, la crainte du bombardement assèchent le réservoir à images. Alors pour qui veut connaître la réalité syrienne aujourd’hui, où aller ?

Nous vous proposons ici quelques sources, précieuses, riches, effrayantes aussi, trop méconnues et qui, nous l’espérons, aideront le conflit syrien à ne se banaliser dans les fins ennuyeuses de journaux télévisés.

 

1. Lens Homsi.

L’une des sources les plus foisonnantes et les plus impressionnantes. Des Syriens, sur le terrain (à l’origine, depuis Homs, puis un peu partout dans les grandes villes syriennes par la suite), prennent des photos du quotidien. Des paysages de ruines y côtoient quelques sourires d’enfants.

http://www.lenshomsi.com/

https://www.facebook.com/LensYoungHomsi

https://twitter.com/LensHoms

http://instagram.com/lenshomsi

 

2. The Syrian Revolution Pool.

Ce groupe sur Flickr regroupe une partie des photos prises sur la révolution syrienne que l’on trouve sur le site de partage Flickr.

http://www.flickr.com/groups/syrianrevolution/

 

3. Les agences de presse.

Le meilleur moyen d’accéder aux clichés des photojournalistes (souvent payants) est de suivre les sites d’information qui en proposent des compilations. Les deux plus connus, Big Picture (édité par le Boston Globe) et In Focus (édité par The Atlantic) sont souvent revenus sur la guerre en Syrie depuis 3 ans. Le résultat est glaçant (et parfois censuré) :

http://www.boston.com/bigpicture/2012/02/syria_fighting_continues.html

http://www.boston.com/bigpicture/2012/11/syria.html

http://www.boston.com/bigpicture/2013/08/assault_in_syria.html

http://www.boston.com/bigpicture/2013/09/syrian_conflict_continues.html

http://www.theatlantic.com/infocus/2012/11/syria-in-ruins/100402/

http://www.theatlantic.com/infocus/2013/04/syria-in-ruins/100488/

http://www.theatlantic.com/infocus/2013/09/six-million-displaced-by-war-in-syria/100587/

 

Sur le site de l’agences Magnum, on peut trouver quelques « portfolios » de photographes :

– celui de Jerome Sessini.

– celui de Moises Saman sur les réfugiés.

 

4. Alep mon amour.

Pour les amoureux d’Alep, cette page Facebook y suit la révolution. On y trouve des photos de cette ville-martyr, et de la mobilisation qu’on y trouve.

 

5. Instagram, pour le meilleur et pour le pire.

La guerre est présente partout, même sur le plus « branché » des réseaux sociaux.Alors que le site Buzzfeed compilait en août 2012 quelques photos trouvées sur ce site, le Président Assad s’en sert depuis quelques mois comme outil de propagande.

source : http://blogs.mediapart.fr/blog/association-iremmo/111113/par-ou-regarder-la-syrie-en-images

date : 11/11/2013



Abonnez-vous à notre newsletter