Paroles de Syriens, pour le 3ème anniversaire de la révolution en Syrie (2) – présenté par Ignace Leverrier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 17 mars 2014

Dans des conditions humainement et matériellement atroces,
la révolution syrienne entame en ces jours sa quatrième année.
Chacun à sa façon,
des citoyens et des responsables de l’opposition syrienne
ont accepté de résumer en quelques lignes
le message qu’ils souhaitaient à cette occasion
adresser à la population française.

===

Ahmad al-Jarba
citoyen syrien
et président de la Coalition nationale syrienne

َAhmed al-JarbaَAhmed al-Jarba

La révolution en Syrie mérite votre soutien !

Lorsque, il y a trois ans, des écoliers ont inscrit sur un mur à Daraa un slogan devenu populaire à travers le monde arabe, « le peuple veut la chute du régime », nul n’aurait pu imaginer les événements qui suivraient cet acte de défi. Le régime, qui avait en toute impunité emprisonné et torturé ces enfants, fut surpris par les foules de jeunes, hommes et femmes, criant leur solidarité à travers le pays. Pendant qu’ils chantaient « le peuple syrien est uni », le régime ouvrait le feu et lançait contre eux ses militaires. Depuis plus de quarante ans, il n’avait d’autre langage avec sa population que le recours à la force.

Tous, vous connaissez la suite…

Pendant des mois, les Syriens ont vainement attendu que le monde leur vienne en aide. Lorsqu’ils ont été contraints de se défendre, rejoignant les milliers de soldats héroïques qui avaient fait défection plutôt que d’obéir aux ordres de tirer sur les civils qui leur étaient donnés, ils ont continué d’attendre l’aide qui leur avait été maintes fois promise mais qui n’est jamais venue.

Rien ni personne n’a pu – ou n’a voulu – sauver le peuple syrien, ni des missiles et des bombes de Bachar al-Assad, ni de la torture jusqu’à la mort dans ses cachots, ni de la suffocation et de l’asphyxie provoquées par les gaz de ses armes chimiques.

Mais, en dépit de sa barbarie inouïe et malgré son immense supériorité militaire, une chose est certaine : Bachar al-Assad n’a pas réussi à écraser la révolution. Il n’y parviendra jamais. Le peuple est déterminé dans sa poursuite de la liberté.

Le moment est venu pour le monde libre d’aider les Syriens à sortir de leur isolement. Il doit leur donner les moyens de se battre contre Bachar al-Assad et lesdjihadistes qu’il a tout fait pour attirer. Il doit leur donner les moyens de l’emporter à la fois sur l’un et sur les autres une fois pour toutes.

Plus tôt Bachar al-Assad aura été neutralisé et chassé du pouvoir, plus tôt nous pourrons tourner la page de la guerre pour entamer la reconstruction de notre pays. La vie de millions de Syriens en dépend.

Ahmad al-Jarba

source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2014/03/15/paroles-de-syriens-pour-le-3eme-anniversaire-de-la-revolution-en-syrie-2/

date : 15/03/2014



Inscrivez-vous à notre newsletter