Pétition Avaaz.org: « Stoppons les contrats d’armement qui tuent en Syrie! »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 9 juin 2012

27 nouveaux cadavres d’enfants viennent d’être découverts en Syrie. L’Inde et les États-Unis peuvent couper l’approvisionnement en armes du régime d’Assad en boycottant le plus grand fournisseur militaire de la Syrie: l’entreprise russe d’armement Rosoboronexport. Cette pression financière pourrait permettre la fin des massacres. Signez la pétition pour stopper l’envoi d’armes russes meurtrières en Syrie!
Signez la pétition

27 nouveaux cadavres d’enfants viennent d’être découverts en Syrie. Pour empêcher d’autres tragédies, il faut stopper l’approvisionnement en armes du régime d’Assad. Il existe un moyen d’y parvenir, mais il faut agir vite et de manière concertée.
En effet, l’Inde et les États-Unis comptent parmi les meilleurs clients du principal fournisseur d’armes de l’Etat syrien — l’entreprise d’État russe Rosoboronexport. Nous devons convaincre les deux pays de menacer d’interrompre tous leurs contrats d’armement auprès de cette firme si elle continue de livrer des armes au régime meurtrier d’Assad. Cette menace amènera les vendeurs d’armes à ne plus exporter d’armes en Syrie. L’Inde et les États-Unis souhaitent la fin des violences en Syrie, mais la diplomatie est en situation d’échec. Il s’agir de leur meilleure chance de réussir — remettons-leur un immense appel citoyen à agir.
Les États-Unis ont déjà convaincu l’entreprise d’arrêter les ventes d’armes légères à la Syrie. Si nous faisons monter la pression sur l’Inde et poussons les deux pays à agir, Rosoboronexport pourrait cesser toutes ses livraisons d’armes à la Syrie. Cliquez ci-dessous pour signer la pétition urgente visant à stopper le commerce mortel avec la Syrie, puis faites circuler largement — notre appel sera remis aux deux pays et à Rosoboronexport à l’occasion du Salon mondial de l’armement à Paris dans 3 jours:
http://www.avaaz.org/fr/inde_et_etatsunis_/?vl
La diplomatie internationale ne parvient pas à stopper les effusions de sang en Syrie — la semaine passée, le monde a découvert avec effroi le terrible massacre de Houla, où 49 enfants ont été assassinés, et nous venons d’apprendre qu’il y a eu un nouveau massacre. Pourquoi? Assad est protégé par sa vieille alliée la Russie qui bloque toute action internationale et tire profit des ventes d’armes à la Syrie — Rosoboronexport est le plus grand exportateur russe d’armement et rapporte des milliards chaque année à la Russie de Poutine. Ce n’est que par la puissance militaire et la terreur que le président Assad reste au pouvoir. Si nous parvenons à convaincre la Russie que soutenir le régime syrien n’est plus rentable et qu’elle ne peut plus vendre d’armes à Assad, ce dernier verra son arsenal militaire s’amenuiser et sa position fragilisée.
L’Inde et les États-Unis achètent plus de 50% des armes russes, et tous deux veulent une action forte en Syrie. Les États-Unis ont mené des initiatives de cessez-le-feu, et un groupe de sénateurs américains appelle en ce moment le Pentagone à annuler ses commandes d’hélicoptères de combat à Rosoboronexport. L’Inde a déjà voté en faveur de l’arrêt des violences en Syrie au Conseil de sécurité de l’ONU. Les experts affirment désormais qu’il y a une chance que l’Inde reconsidère ses relations commerciales avec Rosoboronexport à cause de la situation en Syrie, et que cela pourrait conduire à l’arrêt des ventes d’armes au régime et à la fin du soutien des Russes à Assad.
Rosoboronexport pourrait être tenu légalement responsable de crimes de guerre pour avoir fourni des armes au régime syrien, mais en raison d’énormes profits et d’un sentiment d’impunité, l’entreprise poursuit son commerce sanglant. La pression diplomatique sur la Russie s’intensifie en ce moment, mais cette menace financière pourrait bien jouer un rôle décisif. Nous devons agir maintenant et être des centaines de milliers à nous exprimer avant l’arrivée de Rosoboronexport à Paris la semaine prochaine. Cliquez ci-dessous pour appeler les États-Unis et l’Inde à interrompre les commandes d’armes à la Russie, puis envoyez la pétition à tous vos proches:
http://www.avaaz.org/fr/inde_et_etatsunis_/?vl
Cela fait plus d’un an que les membres d’Avaaz soutiennent le Printemps syrien et la fin des violences – ensemble, nous avons brisé le black-out des médias, dévoilé les atrocités que voulait occulter le régime d’Assad et fourni une assistance vitale aux Syriens assiégés par l’armée syrienne. Hier, nous avons remis à l’ONU notre pétition appelant à l’envoi de davantage d’observateurs avec un mandat de protection des civils. Faisons maintenant tout notre possible pour tarir la source les ventes d’armes qui tuent le peuple syrien.
Avec espoir et détermination,
Alice, Joseph, Denis, Luca, Emma, Ricken, Stephanie, Wissam, Dalia et toute l’équipe d’Avaaz
PLUS D’INFORMATIONS
Human Rights Watch appelle à isoler les fournisseurs d’armes de la Syrie (HuffPost Québec, via l’AFP) http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/06/03/hrw-appelle–isoler-le_n_1565737.html
USA: les livraisons d’armes de la Russie à la Syrie sont condamnables (Romandie, via l’AFP) http://www.romandie.com/news/n/_USA_les_livraisons_d_armes_de_la_Russie_a_la_Syrie_sont_condamnables57310520122346.asp
Le massacre de Houla: un tournant pour la révolution syrienne? (France 24) http://www.france24.com/fr/20120528-2012-revue-presse-syrie-bachar%20al%20assad-%20repression-cousin-%20frere%20-%20russie-barack%20obama
Syrie: Clinton reproche à la Russie de fournir des armes (Ria Novosti) http://fr.rian.ru/world/20120601/194913392.html
Perturber les contrats de Rosoboronexport: examen mandaté par une nouvelle disposition de la NDAA (Human Rights First – en anglais) http://www.humanrightsfirst.org/2012/05/29/troubling-rosoboronexport-contract-examination-mandated-by-news-ndaa-provision
Moscou livre toujours des armes (Le Temps) http://www.letemps.ch/Page/Uuid/253d16a2-aa93-11e1-bc55-5e66feda42fa/Moscou_livre_toujours_des_armes
Salon international de la défense et de la sécurité – Paris, 11-15 juin 2012 http://www.eurosatory.com/indexFR.php#/home
La région Asie-Pacifique, principal partenaire de l’industrie de défense russe (Ria Novosti) http://fr.rian.ru/defense/20120416/194334330.html



Inscrivez-vous à notre newsletter