Quatre importants militants syriens, dont Razan Zeitouneh, enlevés près de Damas

Article  •  Publié sur Souria Houria le 10 décembre 2013

Photo d'archives de la militante Razan Zeitouneh.

Quatre importants militants syriens, dont Razan Zeitouneh, ont été enlevés mardi matin près de Damas par des assaillants inconnus, ont rapporté les Comités locaux de coordination, un groupe de l’opposition.
« Le 10 décembre au matin, plusieurs inconnus sont entrés dans le quartier général d’un groupe enquêtant sur des violations des droits de l’Homme en Syrie, dans le secteur de Douma, dans la Ghouta orientale assiégée », ont-ils indiqué dans un communiqué. « Les militants Razan Zeitouneh, Waël Hamada, Samira Khalil et Nazem al-Hamadi ont tous été emmenés », ont ajouté les LCC. M. Hamada est l’époux de Mme Zeitouneh, qui a reçu en 2011 le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit avec d’autres militants du Printemps arabe.

L’enlèvement a eu lieu dans la province de Damas, non loin de la capitale, dans un secteur contrôlé par les rebelles mais assiégé par les troupes du régime.

Fares Mohamed, militant au sein des LCC, a déclaré à l’AFP qu’un groupe de l’opposition armée dans la région pourrait être derrière ce kidnapping. De multiples forces rebelles, dont des jihadistes du Front Al-Nosra et l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sont présents dans la région de Douma.

Les LCC ont appelé les ravisseurs à libérer immédiatement et sans condition les militants. Condamnant fermement l’enlèvement, ils ont souligné que leurs auteurs seraient tenus « directement pour responsables de tout ce qui pourrait (leur) arriver ».

Mme Zeitouneh, une avocate, a été l’un des premiers militants en vue du soulèvement populaire lancé en mars 2011 contre le régime de Bachar el-Assad. Elle a depuis critiqué les violations des droits de l’Homme commis par toutes les parties au conflit.

Le LCC s’est opposé à la militarisation du conflit et cherche à recenser les victimes de cette guerre meurtrière.
Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), plus de 126.000 personnes ont été tuées depuis mars 2011.
– See more at: http://www.lorientlejour.com/article/846266/quatre-importants-militants-syriens-dont-razan-zeitouneh-enleves-pres-de-damas.html#sthash.iuyOYyQ5.dpuf
Source : http://www.lorientlejour.com/article/846266/quatre-importants-militants-syriens-dont-razan-zeitouneh-enleves-pres-de-damas.html



Inscrivez-vous à notre newsletter