Réagissons

Article  •  Publié sur Souria Houria le 6 août 2011

Chers amis, citoyens défenseurs des Droits de l’Homme, membres des médias,

Depuis plusieurs mois, nous sommes les témoins d’un grand moment d’Histoire. Les révoltes des pays arabes témoignent d’une aspiration à vivre dans des sociétés démocratiques et respectueuses des droits fondamentaux permettant à chacun de vivre dignement. Le courage, la détermination des femmes et des hommes de toutes conditions, engagés, font notre admiration, mais surtout, nous confortent dans la capacité qu’ont les humains à construire des sociétés libres, ouvertes et tolérantes.

La situation en Syrie ne cesse de s’aggraver. Le régime continue de réprimer dans le sang les aspirations démocratiques de son peuple et la violence s’accroit chaque jour. Ce weekend, l’offensive de l’armée aurait fait une centaine de morts à Hama et il y aurait d’autres victimes à Homs, Deir Ezzor ou encore Sourane. Le gouvernement de Bashar Al Assad emploie délibérément ses forces armées pour «massacrer» les populations civiles et non plus pour les «protéger». Alors que l’on pouvait espérer que le régime crée les conditions d’un climat pacifique pendant le mois de ramadan, il est triste, voire choquant de constater qu’il a visiblement choisi le chemin inverse.

À ce jour, Amnesty International a recensé plus de 1 500 personnes qui auraient été tuées depuis le début des manifestations en faveur de la réforme, à la mi-mars. Beaucoup seraient des manifestants et des habitants tombés sous les balles réelles des policiers et des soldats.
Des milliers d’autres personnes ont été arrêtées dans le sillage de la contestation, dont beaucoup ont été détenues au secret – nombre d’entre elles auraient été victimes d’actes de torture ou de mauvais traitements en détention, se soldant parfois par la mort. D’après ses recherches, Amnesty International estime que les crimes commis constituent des crimes contre l’humanité car ils semblent relever d’une attaque de grande ampleur visant la population civile de manière systématique.

La communauté internationale réagit timidement pour condamner cette intervention de l’armée et dénoncer la brutalité employée. Au vu du nombre de victimes qui ne cesse de grandir, des mesures concrètes s’imposent.Le Mouvement de Solidarité avec le Peuple Syrien de France appelle chacun à réagir et à dénoncer la véritable guerre menée par le régime syrien contre notre peuple. Il est de notre devoir à tous de nous faire entendre afin de faire cesser le massacre et d’aider le peuple syrien à arracher son droit légitime à la liberté et la dignité.
Pour ce faire, nous organisons un rassemblement ce samedi 6 août à 16h Place Maginot  Nancy,  Nous comptons sur votre soutien et votre participation.

Merci de transmettre ce message à quiconque pourrait être intéressé; la mobilisation du plus grand nombre est nécessaire si nous voulons faire bouger les choses.

Cordialement,

[] 

Contact :
Azzam CHEIKH : 06.81.97.21.60
Nadim CHAGHOURI : 06.63.33.54.85
Satam ISSA-MARZOUKI : 06.61.42.54.78

Rejoignez nous sur facebook :
http://www.facebook.com/mspsDeFrance



Inscrivez-vous à notre newsletter