Réfugiés syriens de Saint Ouen, suite des événements …

Article  •  Publié sur Souria Houria le 20 avril 2014

Situation Vendredi 2 mai

Ce vendredi 2 mai au matin sur les 179 personnes finalement enregistrées (34 familles, 2 femmes isolées, 9 hommes isolés) 28 restent à déposer leur demandes d’asile  au guichet mis en place Bd Ney. Les familles sont dans des CADA à Chambéry, Vichy, Roanne .. Mardi sera probablement le dernier jour. Début de semaine, prenant connaissance par les premières familles régularisées, de l’obligation, comme c’est le règlement, de rendre son passeport aux autorités françaises lorsque l’on dépose  une demande d’asile, beaucoup d’entre-eux décidaient de ne plus se rendre Bd Ney !!! Nous avons du faire preuve de pédagogie, expliquant que la demande d’asile n’est pas une déchéance de nationalité , n’a pas de connotation politique , qu’elle donne des droits et n’est pas irréversible. Finalement les familles sont allées au guichet Préfecture. Le Maire de St Ouen, est resté droit dans ses bottes le parc étant toujours cadenassé et les familles sur le trottoir.

Avec la perspective de plus de 4 millions de réfugiés syriens dans le monde fin 2014 si la situation en Syrie perdure;  ce que nous venons de vivre avec cette première arrivée massive de réfugiés syriens est probablement que le prélude d’un flux bien plus important.

Après avoir abandonné depuis 38 mois politiquement  la Révolution syrienne ; les pays européens, dont la France, vont devoir prendre leur juste part à l’accueil de familles  dont l’espoir de liberté et dignité après 43 années de dictature, s’éloigne un peu plus chaque jour, sans la perspective de reconstruire leur pays dans la paix et la démocratie.

Merci à tous pour l’élan de générosité et solidarité que nous avons pu mesurer durant toutes ces journées.

Association Revivre

Situation samedi 26/04

Vendredi matin » Médecins du Monde » est passé pour examiner certains et prescrire quelques médicaments.

Au guichet Préfecture, les régularisations famille/famille ont pris la vitesse de croisière. Décompte nous pensons définitif: 41 familles + 6 personnes isolées.Total : 202 personnes.

Le parc n’est toujours pas ouvert , les enfants sur les trottoirs et la rue sont en réel danger.

Au fil des jours des personnes étrangères et non identifiées tentent de s’agréger au groupe initial. Comme souvent en telle situation et ce n’est pas une surprise , arrivent des personnes essayant de profiter de la situation en tentant de récupérer dons et aides matérielles.

La présence chaque après- midi de militants associatifs et organisations au cotés des syriens réfugiés du Parc de St Ouen est une garantie pour éviter les dérives , débordements et permettre des médiations.

Merci par avance.

La petite video jointe synthétise avec beaucoup d’émotion la situation.

Cordialement
Asso Revivre

Situation ce mercredi 23/04 soir

       Ce matin à 10 heures, le Maire de St Ouen me confirmait par téléphone qu’il n’avait pas de solution alternative à l’ouverture de gymnase  comme la mise à disposition d’un local. Prenant acte j’en ai informé le Préfet qui suit notre dossier il a été convenu qu’une subvention serait attribuée à Revivre par le Ministère de l’Intérieur pour compenser les nuitées de mercredi soir et j’espère des jours suivants concernant les syriens  qui ne seront pas encore dans le dispositif de demande d’asile. En effet à partir de demain matin un guichet spécial est mis en place Bd Ney avec présence OFPRA /France Terre d’Asile / Permanence Réfugiés Revivre pour enregistrer en une seule fois la demande d’asile . 10 familles seront chaque matin reçues . Demain matin ,les familles les plus vulnérables sont prévues. Parallèlement, ce dispositif entraîne la proposition de logement d’urgence en CADA IdF et Province. Ce soir 2 familles ont déjà été dans un hôtel réservé par la Préfecture dans le 77.

Donc, alors que les dispositifs se mettent progressivement dans la concertation en place j’apprend à 11 heures que le parc est fermé pour nettoyage….sans date prévue d’ouverture…… Je considère cette décision irresponsable et contre productive. Le Maire à partir de midi  n’était plus joignable au (de mon) téléphone. Bien évidemment , les familles étant sur les trottoirs il y des risques pour les enfants ,des problèmes de circulation et du bruit. Les forces de police présentes en ont convenu.

Associations, organisations et amis solidaires soyez présentes jeudi à partir de 15 heures devant le parc. Appelez la Mairie de ST Ouen pour la réouverture du parc Tel 0149456789 demandez le Cabinet du Maire.
Bien cordialement Asso Revivre

Situation ce mercredi 23/04 matin

Ce matin à 10 heures, le Maire de St Ouen me confirmait par téléphone qu’il n’avait pas de solution alternative à l’ouverture de gymnase comme la mise à disposition d’un local. Prenant acte j’en ai informé le Préfet qui suit notre dossier il a été convenu qu’une subvention serait attribuée à Revivre par le Ministère de l’Intérieur pour compenser les nuitées de mercredi soir et j’espère des jours suivants concernant les syriens qui ne seront pas encore dans le dispositif de demande d’asile. En effet à partir de demain matin un guichet spécial est mis en place Bd Ney avec présence OFPRA /France Terre d’Asile / Permanence Réfugiés Revivre pour enregistrer en une seule fois la demande d’asile . 10 familles seront chaque matin reçues . Demain matin ,les familles les plus vulnérables sont prévues. Parallèlement, ce dispositif entraîne la proposition de logement d’urgence en CADA IdF et Province. Ce soir 2 familles ont déjà été dans un hôtel réservé par la Préfecture dans le 77.

Donc, alors que les dispositifs se mettent progressivement dans la concertation en place j’apprends à 11 heures que le parc est fermé pour nettoyage….sans date prévue d’ouverture…… Je considère cette décision irresponsable et contre productive. Le Maire à partir de midi n’était plus joignable au (de mon) téléphone. Bien évidemment , les familles étant sur les trottoirs il y des risques pour les enfants ,des problèmes de circulation et du bruit. Les forces de police présentes en ont convenu.

Associations, organisations et amis solidaires soyez présentes jeudi à partir de 15 heures devant le parc. Appelez la Mairie de ST Ouen pour la réouverture du parc Tel 0149456789 demandez le Cabinet du Maire.

Bien cordialement Asso Revivre

Situation mardi 22/04 le soir

A 15 heures le Préfet  » délégué pour l’égalité des chances  » , le Directeur général de l’Ofpra et leurs collaborateurs sont venus dans le square . Après échanges et analyse de la situation ils ont demandé que Revivre (la responsable avec les bénévoles de la Permanence réfugiés continuent de dresser un inventaire complet et précis de la situation de chaque syrien (situation de famille, identité …….) Il y a un engagement des autorités d’une accélération de la procédure des demandes d’asile concernant ce groupe de réfugiés avec pour conséquence une orientation vers des lieux d’hébergements une fois la demande d’asile déposée.

Néanmoins à court terme, aujourd’hui et pour les quelques jours qui viennent le Préfet nous a clairement signifié qu’il n’était pas en mesure de dégager sur la Région Ile de France déjà saturée des hébergements d’urgence spécifiques pour ces syriens, ces familles devant se tourner vers les structures type 115 . Une trombe d’eau a alors pu faire mesurer aux autorités et aux nombreux médias présents la gravité de la situation.

Nous nous sommes alors rendus en délégation à la Mairie de St Ouen. Après quelques mouvements divers à l’intérieur du hall de la Mairie ,le Maire a accepté d’accueillir une délégation (2 syriens ,une militante solidaire Samia amour, l’Ambassadeur Monzer Makhous et moi- même pour Revivre) .
Après plus d’une heure de discussion le Maire et ses collaborateurs nous ont confirmé que l’option gymnase était impossible car ceux ci sont utilisés durant les vacances scolaires, qu’il n’était pas contre le principe de mettre pour au maximum 1ou 2 semaines un local dans la mesure qu’il soit conforme au niveau de la sécurité pour ne pas engager sa responsabilité en cas de sinistre, mais que ce jour à 18 h il lui était dans l’impossibilité de confirmer la faisabilité tout en s’engageant à nous répondre demain. Nous avons demandé que la Mairie de St Ouen finance pour la nuit de mardi à mercredi des chambres d’hôtel à hauteur de 1 200€ . Ce qu’il a accepté après un long entretien avec ses collaborateurs hors salle de réunion .

Donc chers amis, les lignes bougent mais l’hébergement à court terme n’est pas réglé, il faut maintenir et amplifier la mobilisation. Prendre les dispositions pratiques en matériel pour une protection des familles en cas de réponse négative demain de la Mairie de St Ouen.

Associations, organisations et amis solidaires soyez présentes mercredi à partir de 15 heures dans le parc.
Cordialement
Association Revivre

Situation Lundi 21/04 le soir

Les médias sont venues cet après-midi et semblent avoir diffusé l’information .
Il a été décidé , pour une dernière fois ce soir , de participer au financement de nuitées d’hôtel.
Demain matin la Mairie de St Ouen et la Préfecture seront interpellées pour la mise à disposition dès le soir de locaux d’accueil, protection nécéssaire des personnes en attendant les dépôts des demandes d’asile à l’OFPRA ( celles-ci demandent au moins 8 jours ).

Nous demandons à toutes les associations, organisations et amis solidaires d’être présentes à partir de 15 heures dans le parc pour prendre en commun en fonction de la réponse de la Mairie et de la Préfecture les initiatives qui s’imposeront.

Cordialement
Asso Revivre

Situation Lundi 21/04 à midi

Dans notre République laïque et solidaire dont la référence à la défense des Droits Humains est une constante, être réfugié en France d’un pays soumis depuis 3 ans à la barbarie et trouver tout simplement pour sa femme et ses enfants un toit provisoire pour dormir reste un week end de Pâques une mission impossible.
Heureusement, par votre solidarité nous avons pu faire en sorte qu’aucun ne dorme dehors.

Merci pour vos dons (adhérents de Revivre, amis, EE les Verts, …) La Mosquée a, pour sa part,également hébergé des personnes. Le Secours islamique apporte chaque jour de la nourriture.
Notre République dans sa grande générosité fait tourner tout au long de la journée voitures de police  Nationale et  Municipale .
La Préfecture de Seine St Denis  et la Mairie de St Ouen devrait nous  recontacter mardi, Pâques oblige………. N’espérant aucun miracle…. pour ce soir, nous réserverons encore quelques chambres d’hôtel.

A partir de mardi les institutions devront prendre leur responsabilité merci de vous mobiliser.

Cordialement

Asso Revivre

Situation Dimanche 20/04

Au fil des jours , l’option hébergement en hôtel est de plus en plus difficile à financer : Nous vous demandons demain dimanche après-midi à partir de 16 heures  pour ceux qui le peuvent d’apporter couvertures matelas pneumatiques bâches et tentes.
Chers amis

Réfugiés syriens de Saint Ouen, suite des événements …
Il y a  des familles de réfugiés syriens actuellement au parc de Saint Ouen derrière le formule 1, il y a quelques jours après de longues errances de pays en pays. Certains réfugiés sont sur la route depuis deux ans.

Ils représentent environ 150 personnes dont 60 enfants et 3 femmes enceintes.

réfugiés
Dès qu’ils en ont eu connaissance, les membres de l’association Revivre se sont tout de suite mobilisés pour leur venir en aide et fournir de la nourriture, des médicaments et des couches pour les bébés. Le premier soir de leur intervention, ils ont pu reloger les réfugiés dans des chambres d’hôtel pour que les familles ne dorment pas dans la rue. Le deuxième soir pareil.

Depuis 3 jours nous avons pu trouver des chambres d’hôtel qui acceptent une famille dans une chambre  (chaque chambre coûte 50 euros la nuit)
Vendredi, l’Association France terre d’asile et le Haut commissariat aux réfugiés se sont rendus au square pour aider à remplir les formulaires de demande d’asile et évaluer les besoins, le médecin qui les accompagnait a pu évaluer les besoins médicaux de ces 150 personnes. Les trois femmes enceintes ont été emmenées à l’hôpital et certains enfants doivent aussi être hospitalisés. Nous avons demandé que soit mis à disposition des réfugiés un gymnase ou n’importe quelle structure d’accueil d’urgence pour éviter à ces hommes, femmes et enfants de dormir dehors en attendant la mise à disposition de logements décents. Nous avons demandé à ce que soit posés des toilettes de chantier dans le square afin que chacun puisse au moins faire ses besoins. Rien n’a été fait de la part de la préfecture, ni de la part de la mairie de Saint-Ouen.

En attendant que les instituions prennent leurs responsabilités, nous avons besoin d’aide financière pour payer des chambres d’hôtel. Nous avons suffisamment de vêtements, suffisamment de couverture, et suffisamment de médicaments, nous avons besoin de chambres d’hôtels payées. Les ressources des militants ne sont pas extensibles, nous payons tous de notre poche depuis leur arrivée et nous ne pouvons pas seuls subvenir aux besoins de ces 165 personnes.

Pour nous aider vous pouvez venir sur place au square de Saint Ouen rue Suzanne Valadon derrière l’hôtel Formule 1
Pour venir : descendre au métro Porte de Saint Ouen (ligne 13) vous allez en direction de l’hôpital Bichat vous passez devant l’hôpital, vous continuez tout droit jusqu’à passer sous le pont. Dès que vous êtes passé sous le pont du périphérique, vous prenez à droite et à quelques dizaines de mètres sur votre gauche se trouve l’entrée du square. Nous sommes présents tous les jours de 14h à 19h (heure à laquelle ferme le square)  »

Pour avoir plus d’informations sur l’hébergement collectif, vous pouvez contacter : Michel Morzières (Revivre) 0687569453

Pour contribuer à subvenir aux autres besoins quotidiens des familles, vous pouvez contacter : Mohamed Taha (Comite de coordination de Paris) 0770185002



Inscrivez-vous à notre newsletter