Réfugiés syriens : la France fait peu et trop lentement – par Amnesty International

Article  •  Publié sur Souria Houria le 14 décembre 2013

Alors que plus de 2,3 millions de réfugiés ont fui la Syrie, la France a décidé d’en accueillir 500. Quelle meilleure démonstration d’absence de solidarité ?

Alors que plus de 2,3 millions de réfugiés ont fui la Syrie, la France a décidé d’en accueillir 500. Quelle meilleure démonstration d’absence de solidarité ?

François Hollande est lent à tenir ses promesses

Le 16 octobre 2013, le Président français annonçait l’accueil de 500 réfugiés de Syrie. Depuis, aucun réfugié n’est arrivé en France. Et selon nos informations, les premiers n’arriveront pas avant le mois de mai 2014. Pourtant la situation dans les pays voisins qui accueillent plus de 97% des réfugiés de Syrie empire, et l’hiver rigoureux qui s’annonce risque d’aggraver les conditions de vie des réfugiés.

L’heure n’est pas à prendre son temps. Il faut immédiatement réinstaller ces réfugiés en France.

Les Apathiques – clip d’Amnesty International :
http://www.youtube.com/watch?v=vc1J4t4t6eo&feature=player_embedded

 

La France doit accueillir un plus grand nombre de réfugiés.

Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a appelé les Etats à accueillir en lieux sûrs 30.000 réfugiés parmi les plus vulnérables, d’ici la fin de l’année 2014.
L’accueil, lorsqu’il aura lieu, des 500 réfugiés de Syrie en France, ne permettra pas de répondre à l’appel du HCR :

– la France a décidé de choisir des réfugiés ayant des liens avec la France plutôt que de prendre en compte leur situation de vulnérabilité

– le nombre de 500 réfugiés n’est à la hauteur ni de la situation, ni des capacités de la France.

La France doit annoncer qu’elle accueillera un plus grand nombre de réfugiés de Syrie.

 

Les réfugiés syriens face à la forteresse de l’Europe

Les Etats de l’Union européenne sont engagés à n’accueillir que 12.000 réfugiés vulnérables, soit à peine 0,5% des 2,3 millions de réfugiés.

L’UE a lamentablement failli à son devoir de fournir un lieu sûr pour les réfugiés qui ont tout perdu, à part la vie. Le nombre de personnes qu’elle est disposée à réinstaller est réellement pitoyable. Les dirigeants d’Europe devraient tous rougir de honte »

Salil Shetty

Secrétaire général d’Amnesty International

La quasi-impossibilité de venir légalement en Europe et la recherche d’un vrai refuge, poussent des réfugiés de Syrie à emprunter des voies irrégulières et dangereuses.

Depuis deux années, 55.000 personnes ont demandé l’asile aux Etats de l’Union européenne, (1.700 personnes en France, soit 3%).

Certains auront traversé la Méditerranée depuis l’Egypte ou la Libye, la Mer Egée depuis la Turquie vers la Grèce ou franchi la frontière terrestre entre la Turquie et la Bulgarie.

Outre le risque réel de naufrage en mer, ces routes sont dangereuses car l’Union européenne et ses Etats membres maintiennent toute une série de mesures visant à contenir à l’extérieur de s frontières les réfugiés, les demandeurs d’asile et les migrants.

Aux frontières de la Grèce, les témoignages s’accumulent :

Confrontés à ces pratiques, les réfugiés cherchent désormais à entrer par la Bulgarie.

Entre janvier et novembre 2013, près de 5.000 réfugiés de Syrie sont arrivés dans ce pays où les conditions d’accueil sont déplorables :

-détention systématique lors de leur arrivée sur le territoire et risque de renvoi,

– « accueil » dans des camps, sous-équipés, dans des bâtiments désaffectés ou même des tentes,

– impossibilité de sortir de certains camps pour compléter une nourriture limitée,

– absence d’information, d’aide et de soutien médical et psychologique.

La France doit peser de tout son poids au niveau européen pour que les violations des droits des réfugiés aux frontières de l’UE cessent.

Signez nos pétitions

Grèce : danger de mort aux frontières de l’Europe

Jordanie : protégeons les réfugiées syriennes du camp de Zaatari

Allez plus loin


source : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Personnes-deracinees/Refugies-dans-le-monde/Actualites/Refugies-syriens-la-France-fait-peu-et-trop-lentement-10358
date : 13/12/2013



Inscrivez-vous à notre newsletter