Réportage ARTE : SYRIE – 23/03/2013

Article  •  Publié sur Souria Houria le 24 mars 2013

Depuis le mois d’août dernier, les 720 combattants d’Abou Abdou et de Bassam ont repris le contrôle de 80% de la ville.
Mais la brigade des Libres d’Ariha manque d’armes et de munitions pour chasser définitivement les soldats de Bachar el-Assad. Les militaires assiègent la ville, l’eau et l’électricité ont été coupées. Des tireurs embusqués dans les immeubles tirent sur la population, les chars lâchent quelques obus au hasard.

La population, prise au piège, est privée de tout. La nourriture arrive au compte-goutte par la montagne, l’essence est devenue une denrée rare. Chaque sortie dans les rues est risquée.
En quelques mois plus de quatre cents habitants ont été tués, des milliers d’autres blessés.
Et à Ariha, il n’y a plus d’hôpital.



Inscrivez-vous à notre newsletter