Rire en Syrie malgré les souffrances et les difficultés – par Ignace Leverrier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 25 juin 2013

En dépit des souffrances et des difficultés auxquels ils sont confrontés depuis plus de deux ans, chez eux et dans leurs pays d’exil, les Syriens n’ont pas perdu le sens de l’humour. Il les a aidés naguère à supporter la main de fer d’un régime autoritaire. Comme le montre le pastiche d’avis de décès reproduit ci-dessous, il leur permet aujourd’hui de rire de ce qui les affecte pourtant de manière immédiate dans leur vie quotidienne.

===

Faire-part de décès de la Livre Syrienne

===

QU’ELLE REPOSE EN PAIX

Les fils de la défunte : les pièces de 1 centime, de 25 centimes et de 50 centimes
Ses oncles paternels  : les pièces de 5 livres, de 10 livres et de 25 livres
Ses oncles maternels : les billets de 100, de 500 et de 1 000 livres
Ses parents par alliance : les citoyens, fonctionnaires, travailleurs,  paysans et gagne-petit

Ainsi que l’ensemble des banques, des banques islamiques, des établissements de crédit, des caisses d’épargne et des bureaux de change,
le marché noir et le marché légal
en Syrie et dans la diaspora

Ont la douleur de vous faire part de la perte de leur chère défunte,
décédée avec l’autorisation du tout-puissant,

la hajja

LIVRE SYRIENNE

épouse du défunt hajj Franc Syrien,

qui a répondu à l’appel de son maître après deux ans et demi de combat
contre une maladie incurable,
après avoir été grugée, volée, pillée et détruite,
et après 90 ans environ
passés au service des citoyens et des enfants de notre chère Syrie.
Sa dépouille sera déposée dans la terre de son pays enveloppée du drapeau syrien.
Miséricorde pour la défunte et pour vous salaire et récompense.
Les condoléances seront reçues à la Banque Centrale de Syrie
pour les hommes, de 14h à 15h, pour les femmes de 16h00 à 17h00.

Ni gerbe, ni couronne. Leur prix peut être donné aux victimes de la crise syrienne.
___________________________

Le Bureau de l’Imprimerie est jour et nuit à votre service
Impression – Café amer – Lecteurs de Qoran et anniversaires – Chaises
Nous n’avons aucune autre branche

source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/06/25/rire-en-syrie-malgre-les-souffrances-et-les-difficultes/

date : 25/06/2013



Abonnez-vous à notre newsletter