Saraqeb en série – par Ibn al-Amm

Article  •  Publié sur Souria Houria le 6 mai 2015

La ville Saraqeb se situe au nord de la Syrie, dans la province d’Idlib, prise en mars 2015 par Jaych al-Fath, l’Armée de la Conquête, une coalition de groupes armés appartenant principalement à Jabhat al-Nusra, Ahrar al-Cham et l’Armée syrienne libre.

Créé en octobre 2014 pour contribuer à la diffusion de l’idéologie et de la culture révolutionnaire, via l’action artistique, la création culturelle et la formation à la pensée critique, un « Rassemblement des jeunes de Saraqeb » avait apporté une contribution notable aux activités culturelle locales. Dans les conditions nouvelles prévalant depuis la « libération » de la ville, ce même groupe a décidé d’intensifier ses efforts, qui, conformément à la devise « Castigat ridendo mores« , visent à divertir autant qu’à critiquer.

L’engagement du Rassemblement au côté du « drapeau vert » (le drapeau révolutionnaire à bandes vertes, blanches et noires, en opposition au « drapeau rouge » du régime et à la bannière noire des factions islamistes) ne fait aucun doute. Mais sa position à Saraqeb est le produit d’une équation complexe. À l’origine, il s’agit d’une bande d’amis, tous enfants de la ville, qui s’étaient initiés au théâtre en 2006. Dès le début de la révolution, en 2011, ils ont trouvé leur place dans les rangs de la contestation. L’un d’entre eux, Abu Safa, a créé ses premières chansons en manifestant. Il décide peu après d’abandonner son travail dans le bâtiment pour se consacrer exclusivement à la révolution. Il est désormais la voix du groupe et il a enregistré plus de 48 chansons.

Nous vous en proposons deux en traduction.

Pour accéder au sous-titrage, cliquer sur CC.

 

source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2015/05/05/saraqeb-en-serie/

date : 05/05/2014



Inscrivez-vous à notre newsletter