L’histoire de la fille Zeinab Al-Hosni à Homs / The Story of the girl Zeinab Al-Hosni in Homs / قصة الفتاة زينب الحصني من مدينة حمص/

Article  •  Publié sur Souria Houria le 21 septembre 2011

Urgent- L’histoire de la fille Zeinab Al-Hosni à Homs
Urgent – Homs : La panique et la colère domine toute la ville de Homs quand les forces de sécurité ont restitué le corps de la petite fille qui avait été kidnappée, Zeinab al-Hosni. Zeinab avait été enlevée par des membres des forces de sécurité il y a à peu près un mois pour faire pression sur son frère Mohammed Deeb al-Hosni qui a finalement été tué par les forces de sécurité. La famille de Zeinab avait été informée qu’elle était retenue par la Division de la Sécurité à l’hôpital militaire d’Homs. Quand le corps de Zeinab leur a été remis, la tête et les membres étaient séparés du reste du corps.

La ville a été le terrain de nombreux de cas d’enlèvements de petites filles. Une autre fillette a été kidnappée dans un quartier de Homs, et on dénombre 5 autres cas de fillettes venant de Homs.

Violations des droits de l’homme à Homs
L’Observatoire syrien des Droits de l’Homme a reçu une lettre du peuple de la vieille ville de Homs (Hayy al-Warsha, Bab Tedmour, Bab al-Saba’a, Bab al-Dareeb, Bab Houd and al-Safasfa), dans laquelle ils décrivent les pratiques utilisées par les services de sécurité au moment de la prise d’assaut de la zone entre le 7 et le 15 septembre 2011 :

1. Beaucoup d’hommes de ces quartiers ont été violemment attaqués et humiliés devant leurs familles et chez eux, laissant des traumatismes pour ceux qui n’étaient pas arrêtés.

2. Les maisons des résidents ont été sauvagement pillées. Certains habitants ont été mis dehors et forcés de regarder leurs meubles emportés dans des camions, eux aussi spoliés dans la même zone.

3. Les prisonniers de ces quartiers qui ont été enlevés à l’école ou al-Asiati Baths souffrent de sévices et d’humiliation. Au départ, il s’agissait d’une forme de correction et de coercition, mais cela s’est vite transformé en persécution de la part des malfrats venus des quartiers qui soutiennent le gouvernement. Les services de sécurité font appel à de nombreuses reprises à des femmes fidèles au gouvernement pour maltraiter des garçons et des hommes des zones insurgées.

4. Comme vous le savez déjà, une grande partie des habitants de Homs vivent dans la précarité et après avoir été pillés, la condition matérielle de certaines familles de ces quartiers est très fragile, et c’est peu dire.

5. Certaines familles ont été expulsées de leur maison, forcées et humiliées ; leur maison servant de QG pour les services secrets.

——————————-

Version English : http://sbsc.org.uk/index.php?option=com_content&view=article&id=98:urgent-the-story-of-the-girl-zeinab-al-hosni-in-homs

Version Arabe : http://sbsc.org.uk/index.php?option=com_content&view=article&id=97:2011-09-20-21-51-53

Source : http://sbsc.org.uk/
Date : 20/9/2011

 

 



Inscrivez-vous à notre newsletter