Soutien de la Région aux réfugiés syriens en Jordanie

Article  •  Publié sur Souria Houria le 11 avril 2012

10 avril 2012

Le conseil régional aide Médecins du monde, qui a déployé deux centres de santé à Hamtha, où se massent des milliers de Syriens fuyant les violences.

 

Centre de santé de Médecins du Monde à Hamtha

Après plus d’un an d’affrontements entre les civils insurgés et l’armée de Bachar El Assad en Syrie, entre 12.000 et 15.000 Syriens ont passé la frontière avec la Jordanie. « Il s’agit essentiellement de familles qui ont fui les combats, mais aussi par manque d’accès à des structures de soin, et  parce qu’il n’y avait plus d’école, plus d’emploi…», explique le Dr Farik Bedoui. Référent pour le desk médical de Médecins du monde, il revient de Hamtha, ville frontalière, où l’ONG, que la Région a décidé d’aider financièrement, assure aux réfugiés un accès aux soins et un soutien psychologique.

Poste de santé dans le camp

Là, un camp de transit mis en place par les autorités jordaniennes reçoit aujourd’hui 1.300 personnes alors qu’il est prévu pour en accueillir 500. Des milliers d’autres réfugiés sont, eux, assimilés dans la population jordanienne car il existait déjà des liens familiaux entre Syriens et Jordaniens dans cette région frontalière. « L’urgence, explique le Dr Bedoui, a été de mettre en place un poste de santé dans ce camp, où la plupart des personnes vivent depuis plusieurs mois, sans offre sanitaire. » Dorénavant, un médecin, une infirmière et une sage-femme proposent des consultations sur place, avec des médicaments et du matériel de base. Ce poste reçoit de 60 à 70 patients par jour, pour des maladies chroniques mais aussi des pathologies liées aux conditions de voyage et de vie dans le camp.

Centre de santé de Médecins du Monde à Hamtha

Psychologues et travailleurs sociaux

L’ONG a par ailleurs ouvert un centre de santé dans la ville même de Hamtha, où les Syriens n’osent pas se rendre dans les hôpitaux, par crainte de problèmes avec les autorités qui ne leur reconnaissent pas encore le statut de réfugié politique. Médecins du monde a également mis en place une équipe de santé mentale avec deux psychologues, une Française et un Jordanien, et des éducateurs sociaux pour orienter les Syriens face à leur besoins au quotidien : où se procurer des rations alimentaires, vers quelles associations jordaniennes se tourner…
Pour Médecins du monde, cette aide aux zones frontalières n’est qu’un minimum en attendant de pouvoir accéder de manière officielle et sécurisée à la Syrie. L’ONG demande en effet officiellement l’arrêt des violences pour accéder aux nombreux blessés sur place.

Photos : Le centre de santé de Hamtha avant sa réhabilitation par Médecins du monde © Médecins du monde

 

Subvention

La Région a attribué 50.000 euros à Médecins du Monde pour son action à Hamtha en Jordanie.

 

Sur le web

Médecins du monde

Source: http://www.iledefrance.fr/lactualite/europe-international/international/soutien-de-la-region-aux-refugies-syriens-en-jordanie/

 



Inscrivez-vous à notre newsletter