Syrie: des centaines de détenus en grève de la faim à Homs

Article  •  Publié sur Souria Houria le 1 janvier 2015

Pour ne pas se mettre en danger, il a pris un pseudonyme : el Homsi. En français « celui qui vient de la ville de Homs ». Grâce à un téléphone portable, du fond de la prison de la ville, il a pu communiquer à l’extérieur.

Et ce que l’on apprend est saisissant. « Plus de 1 000 personnes, dit-il, sont en grève de la faim depuis quatre jours ». « Nous voulons notre liberté. Certains, ici, ont été condamnés à 30 ans de prison uniquement pour avoir manifesté pacifiquement. D’autres ont été emprisonnés de façon arbitraire ». Et il ajoute : « Je suis en prison depuis sept ans et je suis accusé d’avoir commis des actes violents pendant la révolution. Ça n’a aucun sens ».

Après quatre jours de grève de la faim, poursuit-il, « personne n’a réagi à notre mouvement ». « Quelque 12  personnes se sont évanouies par manque de nourriture. Il y a, parmi les détenus, des médecins et des pharmaciens. Ils prennent soin de nous, mais nous n’avons aucun médicament ». On estime à 200 000 le nombre de personnes incarcérées en Syrie depuis le début du mouvement de contestation pacifique, durement réprimé avant de se transformer en rébellion.

→ A (RE) LIRE : Syrie: la répression à l’égard des opposants est absolument impitoyable

 

source : http://www.rfi.fr/moyen-orient/20141231-syrie-centaines-detenus-greve-faim-homs-prison/

date : 31/12/2014



Abonnez-vous à notre newsletter