Syrie: les 65 hommes qui sont morts en voulant briser le siège de Homs – par Scott Lucas (traduction de l’anglais par Souria Houria)

Article  •  Publié sur Souria Houria le 19 janvier 2014
Des informations circulaient selon lesquelles des masses d’insurgés avaient été tuées au cours d’une opération avortée dans la ville de Homs au coeur de la Syrie

 

Vendredi matin, le bilan était arrivé à 65, mais il était peu clair – comment et pourquoi ces hommes étaient ils morts?

 

Rose al Homsi propose une réponse : « Ils voulaient briser le siège de plusieurs quartiers à Homs »

 

Laissez moi vous raconter. Une histoire vraie. La date ? le 9 janvier 2014. Le lieu? Une ville dénommée Homs dans un pays appelé Syrie.
Dans le cadre il y a des hommes que nous connaissions et que nous ne connaissions pas. Quelle est l’histoire ?
Est ce que vous saviez qu’il y avait plusieurs quartiers à Homs assiégée depuis plus de deux ans? A quoi ressemblaient ces zones avant ?
Elles portaient vraiment le plus beau de l’histoire. Ces zones se sont toutes soulevées et manifestées dans un ample et beau mouvement de révolte. Qui les menaient? Ceux comme Saroot – le David Beckham de la ville. Une actrice qui a abandonné sa vie magnifique et s’est dirigée vers ces zones pour protester contre le régime. Les enfants et les femmes et les hommes par milliers.
Que s’est il passé? Le régime a tiré et tiré et tiré, mais en dépit des morts ne s’arrêta pas. Les soldats ont fait défection et les hommes jeunes ont rejoint les soldats pour protéger les manifestations. Mais ce fut pire. Le régime commença à bombarder les zones et petit à petit le peuple a commencé à mourir en nombre si bien que les familles ont commencé à fuir. Mais aussitôt le régime a cerné tous les côtés et commencé la guerre sur ces zones – nous parlons du Vieux Homs (et) de deux douzaines de ces quartiers plus ceux de : Khaldiyeh et Alquarabis et Alqsoor et Jouret Alshayah.
Le siège a commencé et les hommes ont commencé à utiliser des armes contre le régime en tentant de créer des espaces pour sortir pour les femmes et les enfants. Quelques uns sont partis mais beaucoup ont continué à mourir comme le régime jusqu’à aujourd’hui a utilisé des avions, des gaz toxiques et des missiles pour viser ces zones. Ils sont entourés par des zones normales non bombardées jusqu’à récemment. Les zones assiégées sont détruites. Les populations là bas sont en contact avec nous et les photos et les vidéos sont l’horreur. Les familles vivant dans les décombres et les vieux mourant de froid et de faim.
Qu’est il arrivé hier? Donc après 2 ans de siège les hommes ont décidé de préparer un assaut pour ouvrir une brèche pour permettre aux familles de sortir. Ils ont bien planifié- le groupe de l’Armée Syrienne Libre appartenant au club de football Saroot, l’un des plus célèbres en Syrie.
Que s’est il passé? Ils ont été pris par les forces du régime qui encerclaient comme d’habitude. Tous ont été exécutés. Cela dépasse 60 hommes qui voulaient casser le siège. Cela signifie des douzaines de nouvelles veuves et orphelins. Des douzaines de familles ravagées. Moins d’hommes à l’intérieur pour défendre les civils et les aider. Le footballer a perdu 2 de ses frères (il en avait perdu un autre avant), et son club en entier a été éliminé alors qu’il se tenait sur le fil de la mort.
Priez pour eux et leur familles. Portez la nouvelle de la situation en Syrie autour de vous. Arrêtez le Siège de Homs et Daraa et les faubourgs de Damas et de nombreux autres. Arrêtez la guerre, arrêtez les massacres, et laissez nous commencer à aider le peuple avec un nouveau gouvernement qui prendra soin d’eux et plus de groupes terroristes pour le faire encore plus souffrir.
date : 13/01/2014


Inscrivez-vous à notre newsletter