Syrie : Les chrétiens en otage

Article  •  Publié sur Souria Houria le 26 juillet 2013

Parution : 25 juillet 2013
GOLIAS Hebdo N° 298

Solidaires pour une Syrie libre

La Syrie, berceau de la chrétienté, ne doit pas sombrer dans le chaos
Il est impossible de comprendre la situation en Syrie et son évolution, sans avoir une idée sur le régime syrien et sa véritable nature1. Elias Warde, enseignant chercheur à l’université Paris-Sud XI et membre du Conseil national syrien, fait le point pour « Golias Hebdo » sur l’évolution de la révolte syrienne et les perspectives d’une solution.

Le régime de la famille Al Assad

Le « Syrian Christian for Democracy » en première ligne de la résistance
Le « Syrian Christian for Democracy » (SCD) est une association créée aux États-Unis, en 2011, après le déclenchement de la révolte en Syrie, et conforme aux lois américaines, avec pour but principal l’apport de secours à la population syrienne. Elle a réalisé plusieurs projets dans des villages au nord-Ouest et a notamment apporté 6000 repas pour la fin de jeûne de Ramadan, au camp des réfugiés syriens en Jordanie, en 2012. Elle a également contribué à la recherche d’archevêques, prêtres ou de chrétiens enlevés ou disparus.

Syrie : Trente mois d’insurrection pour en finir avec quarante ans de dictature

Samar Diab, franco syrienne, est architecte. Elle est membre de la direction du mouvement Souria Houria (Syrie Liberté) 1 et porte-parole du Comité de Secours2 à la population syrienne. Elias Warde est enseignant chercheur à l’Université Paris-Sud XI, et Vice-président du mouvement Syrian Christian for Democracy (SCD) et membre du Conseil National Syrien (CNS). Samar et Elias sont impliqués, de tout cœur avec ceux de l’intérieur, dans l’âpre combat pour la chute du régime et pour une Syrie libre, démocratique et pluraliste.

Pour acheter la revue : http://www.golias-editions.fr/article5161.html



Inscrivez-vous à notre newsletter