Syrie. Les manifestations hebdomadaires dénoncent le « projet iranien » et les exécutions sommaires – par Ignace Leverrier

Article  •  Publié sur Souria Houria le 15 juin 2013

Les Comités Locaux de Coordination indiquent que, sous le slogan « Le projet safavide menace la Oumma« , des Syriens ont manifesté, vendredi 14 juin, dans la plupart des villes et villages de Syrie. Dans les messages adressés au monde, ils ont condamné « le silence de la communauté internationale, beaucoup plus préoccupée par ses intérêts que par la mort et les destructions qui affectent l’ensemble du territoire syrien ».

« Chaque Etat a un projet en Syrie.
Nous n’accepterons que le nôtre » (Qadmous)

Choqués par l’assassinat à Alep du jeune Mohammed « Salmo » Qatta, que toutes les forces de la révolution syrienne avaient aussitôt dénoncé, les révolutionnaires ont fermement « réprouvé les crimes commis par certains individus, qu’il s’agisse d’arrestations ou d’exécutions sommaires, alors que c’est précisément pour dénoncer ce genre de comportements que le peuple syrien tout entier, las d’être maltraité et méprisé, s’est dressé contre le régime en place ».

« Mohammed Salmo… Quoi que vous fassiez, vous ne pourrez jamais tuer ceux qui vivent à nouveau » (Masyaf)

Ce faisant, les révolutionnaires ont une nouvelle fois affirmé, à la face du monde entier, qu’ils n’étaient pas prêts à garder le silence sur quelque faute que ce soit et qu’ils ne laisseraient personne reproduire sans les dénoncer les erreurs du Parti Baath. Elles avaient conduit la Syrie à la crise dans laquelle elle se débattait aujourd’hui.

« Les exécutions sommaires sont des pratiques baathistes. Notre révolution est celle de la liberté et du droit » (Douma)

A l’initiative des comités de coordination, les habitants de plusieurs localités des gouvernorats de Daraa, Damas campagne, Hama, Tartous, Idlib et Deïr al-Zor, ont également fait le serment de « maintenir au plus haut le moral de leur révolution, qui est celle de la liberté et de la dignité ». Ils ont « promis de ne jamais oublier les prisonniers ». Ils ont enfin redit leur conviction que « la liberté prévaudra bientôt en Syrie, dont le sol a été abreuvé par le sang des martyrs morts pour cette cause ».

source : http://syrie.blog.lemonde.fr/2013/06/15/syrie-les-manifestations-hebdomadaires-denoncent-le-projet-iranien-et-les-executions-sommaires/

date : 15/06/2013



Inscrivez-vous à notre newsletter