Syrie, liberté chérie – avec Jean-Pierre Filiu et Hala Kodmani – par Laure Adler

Article  •  Publié sur Souria Houria le 6 avril 2017

Avec un historien et spécialiste du monde arabo-musulman, un réfugié syrien, et une journaliste franco-syrienne pour raconter l’horreur de la guerre …Une femme porte un drapeau pour la liberté en Syrie.

Une femme porte un drapeau pour la liberté en Syrie. © Getty / WMay

Près de 500.000 morts, le double de blessés, des millions de déplacés. Le conflit syrien entre dans sa septième année, l’ONU et la communauté internationale sont, elles aussi, responsables de cette tragédie, accuse Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain à Sciences Po (Paris).

Trois invités dans l’Heure Bleue ce soir, bien sûr, Jean-Pierre Filiu, avec son sixième livre avec « Le miroir de Damas : Syrie, notre histoire » aux Éditions La Découverte où il revisite le passé de la Syrie à la lumière des événements récents. Mais aussi, Joude Jassouma, auteur avec Laurence de Cambronne de « Je viens d’Alep-itinéraire d’un réfugié ordinaire », un récit d’une Syrie détruite, d’une fuite désespérée vers la France aux Éditions Allary et la journaliste Hala Kodmani avec « Seule dans Raqqa » aux Éditions des Equateurs, pour se souvenir de l’histoire de Nissan Ibrahim, une jeune Syrienne qui durant quatre ans a, sur Facebook, décrit sa vie à Raqqa, sa lutte contre le régime de Bachar Al-Assad puis contre l’État islamique, les bombardements, la peur, les rêves de liberté, avant d’être exécutée par Daech en janvier 2016.

Syrie, liberté chérie (RÉ)ÉCOUTER 54’45

 



Inscrivez-vous à notre newsletter