Syrie: l’opposition se dote de véritables rouages politiques en Tunisie – par RFI

Article  •  Publié sur Souria Houria le 21 décembre 2011

Le Conseil national syrien, qui fédère l’ensemble des formations politiques opposées au président Bachar el-Assad, tient son premier congrès à Tunis, en Tunisie. Une réunion qui a accouché d’avancées concrètes avec l’élaboration d’un programme politique et d’une feuille de route qui en appelle au Conseil de sécurité de l’ONU pour condamner la répression.

Avant cette première assemblée, beaucoup au sein du Conseil national syrien (CNS) ne se connaissaient pas. Ces trois jours de discussions ont donc été l’occasion d’un premier contact. Près de 250 personnalités étaient réunies pour resserrer les liens au sein d’une opposition syrienne pas toujours au diapason.

A Tunis, la plupart des tendances anti-Bachar el-Assad étaient représentées : comités locaux de coordination en charge des manifestations, gauche laïque, libéraux de la diaspora, islamistes, mais aussi mouvement des Frères musulmans interdit, ou encore partis kurdes et assyriens.

Finalement, les représentants de ces diverses branches sont parvenus à structurer le comité exécutif du CNS, avec la désignation de dix bureaux en forme de mini-gouvernement interne, avec notamment un bureau chargé des Finances et un autre des Affaires étrangères.

Le CNS s’est également doté d’un règlement intérieur, d’un programme politique et d’une feuille de route avec un appel à une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU pour condamner la répression et protéger les civils. Pour ce faire, certains membres demandent une zone tampon aux frontières syriennes, mais toujours pas d’appel formel à une intervention militaire étrangère.

source: http://www.rfi.fr/afrique/20111219-tunisie-opposition-syrienne-dote-veritables-rouages-politiques



Inscrivez-vous à notre newsletter