Syrie : l’UNICEF s’alarme du sort des enfants

Article  •  Publié sur Souria Houria le 8 février 2012
Des enfants syriens.

7 février 2012 – Le Directeur exécutif du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), Anthony Lake, s’est inquiété mardi de l’impact des violences sur les enfants en Syrie et a appelé les autorités syriennes à autoriser la fourniture d’une assistance à tous ceux qui en ont besoin.

 

« Cela doit cesser. Un enfant tué dans les violences, c’est un enfant de trop », a déclaré M. Lake dans un communiqué de presse. « Nous exhortons les autorités syriennes à autoriser qu’on puisse aider tous ceux qui en ont désespérément besoin. »

 

Selon l’UNICEF, près de 11 mois de violence en Syrie ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les enfants. Des informations indiquent que des enfants ont été arrêtés de manière arbitraire, torturés et victimes de sévices sexuels en détention.

 

« Au cours des derniers jours, les bombardements de quartiers civils dans la ville de Homs par les forces gouvernementales ont certainement causé des souffrances supplémentaires à davantage d’enfants », a souligné l’agence onusienne.

 

L’UNICEF souligne qu’elle n’a pas accès aux zones de Homs affectés par la violence et qu’elle ne peut pas confirmer l’impact des attaques mais que les informations obtenues, notamment de la part de médias internationaux à Homs, indiquent de manière crédible que les enfants sont pris dans les violences. « Ceux qui sont blessés doivent recevoir un accès immédiat et sans condition à des soins médicaux spécialisés », a insisté l’UNICEF.

 

source: http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=27529&Cr=Syrie&Cr1=



Inscrivez-vous à notre newsletter