Paris condamne « la fuite en avant »

Article  •  Publié sur Souria Houria le 22 juillet 2011

La France a de nouveau condamné aujourd’hui la « fuite en avant sans issue » que constitue la répression des manifestations contre le régime syrien, et a appelé l’armée syrienne à cesser de « faire régner la terreur parmi les civils ».
« L’armée et les autres forces de sécurité doivent savoir qu’elles devront rendre compte de leurs actes », a déclaré à la presse le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.
« La France condamne avec la plus extrême fermeté la poursuite de la répression menée par les autorités syriennes qui continuent, dans une fuite en avant sans issue, à arrêter et à tuer quotidiennement leur propre population », a-t-il indiqué.
« Aujourd’hui, la France exprime sa très vive préoccupation pour la ville de Homs (160 km au nord de Damas) et sa population où la répression a fait des dizaines de morts parmi les civils. La terreur règne toujours dans Homs, encerclée par l’armée syrienne », a-t-il poursuivi.
« L’armée syrienne doit être consciente que son premier devoir est de protéger ses compatriotes et la stabilité du pays, et non d’y faire régner la terreur parmi les civils », a ajouté le porte-parole.
De nouvelles manifestations contre le régime du président Bachar al-Assad avaient lieu vendredi, comme chaque semaine, dans plusieurs villes de Syrie. Plus de 400.000 personnes étaient ainsi rassemblées sur une place de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie, selon des militants des droits de l’homme.

Date : 22/07/2011
Source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/22/97001-20110722FILWWW00382-syrie-paris-condamne-la-fuite-en-avant.php



Inscrivez-vous à notre newsletter